Depuis le mois de décembre, nous avons installé « Sony Marshmallow Concept » sur le Xperia Z3 de la rédaction. Souvenez-vous, le Sony Xperia Z3 était livré sous Android 4.4.4 KitKat, juste après son officialisation en septembre 2014. Le voici sous Marshmallow dans une version nommée « Concept », une sorte de bêta-test public qui donne une bonne idée de ce que Sony nous prépare.

DSC08910

Entre Sony-Ericsson et son interface toute bleue, et le dernier Sony Xperia Z5, le constructeur japonais a itéré un grand nombre d’interfaces différentes. Le résultat actuel est un séduisant  mélange entre l’interface pure d’Android, que l’on retrouve sur AOSP (Android Open Source Project), et les quelques lignes de design introduites par l’univers Sony, dont celui de PlayStation. Dans « Sony Marshmallow Concept (le tutoriel est disponible à cette adresse), le constructeur va encore plus loin. Cela ressemble au premier abord à de l’Android pur, mais on retrouve des changements subtils apportés par Sony. Le résultat est franchement étonnant, d’un point de vue expérience utilisateur, mais aussi concernant les performances de l’appareil.

Sony a donc ouvert un programme de logiciel « Concept » pour ses fans. L’idée derrière était de retravailler le logiciel de Sony à partir de zéro, en utilisant ce que Google appelle « Vanilla », une version d’Android très proche de la version AOSP (Android Open Source Project). Après le succès de la première édition, Lollipop Concept au cours de l’été dernier, voici donc Marshmallow Concept.

L’installation est simple, j’en ferai la démonstration dans un tutoriel dédié, dès cette semaine. En attendant, voici à quoi cela ressemble. Sony est reparti de zéro, et cela se ressent. Pour rappel, les Xperia Z3 et Xperia Z3 Compact sont équipés du Qualcomm Snapdragon 801 (MSM8974AC), le même que le OnePlus One ou le Samsung Galaxy S5. Ce SoC intègre un CPU Krait 400 quadruple-cœur cadencé à 2,5 GHz, ainsi qu’un GPU Adreno 330. C’est un sacré retour en arrière, le Snapdragon 820 pointe le bout de son nez.

Eh bien rassurez-vous, ce « Marshmallow Concept » a donné un sacré coup de fouet au Xperia Z3. Il n’a rien à envier aux derniers smartphones, même les mieux équipés. Son interface est fluide, il gère parfaitement le multitâche, et ne bronche presque jamais. Derrière, Sony enchaîne les mises à jour mineures et majeures, près de 8 depuis que nous avons installé cette ROM. L’appareil est suivi, et est presque devenu assez stable pour que l’on entrevoie un déploiement massif.

Ce n’est pas Google Now Launcher qui est préembarqué, mais à première vue, cela ressemble franchement à du Marshmallow, comme on peut le voir sur les Nexus 5X et Nexus 6P. Pourtant, les intégrations sont nombreuses, à commencer par la gestion des thèmes.

Sony Marshmallow Concept - Xperia Z3.002

Les paramètres permettent de basculer entre deux styles de menus d’apps, celui que l’on retrouve sur les produits chinois et l’iPhone, ainsi que le traditionnel tiroir d’applications. Personnellement, je reste plutôt séduit par le tiroir d’apps Android, le vrai.

Sony Marshmallow Concept - Xperia Z3.004

Les thèmes peuvent ensuite être téléchargés sur le Play Store, il en existe des gratuits et des payants. Le système utilise la technologie de Sony, qui permet de créer des thèmes personnalisés depuis un logiciel Windows et Mac. Peu connu et pourtant datant de 2014, ce logiciel permet de créer à la volée des thèmes, et de les partager ensuite sur le Play Store sous forme de .APK.

Sony Marshmallow Concept - Xperia Z3.008

Vous pouvez personnaliser les transitions entre les écrans d’apps, tout ça reste finalement assez léger.

Sony Marshmallow Concept - Xperia Z3.005

Les changements sont également du côté de l’autonomie grâce à « Doze », une fonction d’Android 6.0. On perd effectivement le fameux mode Stamina, mais nous n’en avons plus vraiment besoin. L’appareil est bien plus autonome que sur Lollipop, pourtant il s’agit d’un appareil de septembre 2014 – qui a été utilisé comme il faut. Au pire, il existe un mode extrême qui permet de bloquer la plupart des services, je l’ai activé à plusieurs reprises au CES 2016, lors de la deuxième journée d’utilisation consécutive sans rechargement.

Sony Marshmallow Concept - Xperia Z3.007

Du côté des photos, il manque de nombreuses fonctions, mais l’essentiel est là. On retrouve même le fameux T-Rex en réalité augmentée, celui que l’on a tous essayé pour impressionner ses amis (ça marchait il y a deux ans, moins aujourd’hui). La galerie intègre PlayMemories, elle reste assez riche. Sûrement l’application la plus complète.

Sony Marshmallow Concept - Xperia Z3.006

Les nouvelles fonctions d’Android 6.0 sont franchement bienvenues, surtout la gestion des autorisations. Android Pay est de la partie, mais, pour rappel, il ne fonctionne pas en Europe. Du côté de la sécurité, vous pouvez chiffrer l’appareil, je n’ai pas testé – il faut s’attendre à un impact significatif sur les performances du terminal. J’ai également trouvé que le système prenait moins de place, mais il ne doit pas embarquer toutes les applications de Sony pour le moment.

Sony Marshmallow Concept - Xperia Z3.009

Ce que j’apprécie dans cette version, c’est l’engagement de Sony auprès de sa communauté. Ils ont ouvert un vrai dialogue, et ont semblent-ils compris l’intérêt de collaborer avec leur communauté. Il est possible à tout moment d’envoyer des commentaires à travers l’app intégrée Beta Feedback, mais aussi un groupe Google+.

Sony Marshmallow Concept - Xperia Z3.001

Ce Marshmallow Concept a donné une nouvelle vie au Xperia Z3, au point de me faire oublier tous les nouveaux appareils du marché. Quand on y réfléchit, peu de nouvelles fonctions ont été intégrées et les performances n’ont pas changé la donne : il y a effectivement le capteur d’empreintes digitales, utile, et les quelques améliorations des capteurs photo, ainsi que la catégorie 6 de la 4G LTE. Mais tout ça, c’est largement négligeable, je vous l’assure. Le Sony Xperia Z3 reste néanmoins encore assez onéreux, puisqu’il coûte environ 370 euros. Il faudrait voir du côté du marché de l’occasion. C’est un produit en fin de vie, on retrouve le Xperia Z3+ à environ 400 euros. Le Xperia Z5 est également souvent sous les 500 euros. Bref, Sony pourrait nous surprendre.

Il n' y a pas d'offres pour le moment