Lors du CES 2016, Sony s’est concentré sur les secteurs de l’audio et de la vidéo et a présenté de nombreux produits. Nous avons eu l’occasion de découvrir certains des accessoires audio à venir du constructeur nippon.

sony-hear-on-close-up

À l’occasion d’une présentation organisée par Sony, nous avons eu l’occasion d’approcher de près certains de ces nouveaux produits. Malheureusement, le temps dédié à leur découverte était trop restreint pour en parler avec précision, et voici donc une rapide sélection de ceux qui nous ont marqués en attendant d’éventuels tests plus poussés.

Le casque h.ear on

sony-hear-on

De nos jours, les casques sans fil sont généralement limités en qualité en raison du débit du Bluetooth. Grâce à sa norme LDAC, Sony vient de lancer sa nouvelle gamme de casques capable de gérer un taux de transfert de 990 kbit/s en Bluetooth afin d’obtenir « une qualité proche de la haute résolution ». À cela s’ajoute un système antibruit numérique afin d’atténuer les divers bruits ambiants.

Lors de notre rapide essai, le résultat s’est montré puissant et fort en basses, avec un son néanmoins très bon sur les autres fréquences. Le bruit ambiant et le peu de temps qui nous était accordé ne nous permettent pas toutefois de nous exprimer sur la qualité audio de l’appareil. Oui, le bruit ambiant, car malgré le système antibruit, les sons alentour ne sont pas tous entièrement étouffés, mais peut-être encore une fois qu’un réglage pourrait corriger ce problème.

sony-hear-on

Une chose est sûre, les coussinets se sont montrés très confortables sur le court terme. Précisons également que l’autonomie annoncée est de 15 heures avec filtre antibruit actif et Bluetooth LDAC pour lecture Hi-Res pour un chargement complet en 2 heures. En cas de besoin, il est toujours possible de brancher un câble et ainsi prolonger sa lecture.

Comptez 300 euros pour vous offrir ce casque Bluetooth.

 

Les écouteurs h.ear in

sony-hear-in

Tout comme le h.ear on, les h.ear in visent les utilisateurs exigeants qui souhaitent du sans-fil de qualité. Tout comme son grand frère à arceau, on retrouve donc le standard LDAC, l’appairage par NFC et le support de l’audio haute résolution. Il peut en outre servir de kit mains libres grâce à son microphone intégré prenant en charge la voix HD.

Habituellement réservé aux sportifs, le format tour de cou ici s’adapte bien au style urbain que souhaite lui donner Sony et avec ses 38 grammes, il se fait rapidement oublier. Encore une fois, la qualité audio nécessitera des tests plus poussés afin que nous puissions en livrer un avis objectif et construit.

Le prix du h.ear in démarre à 180 euros pour une autonomie annoncée de 7,5 heures sachant que 3 minutes suffisent à recharger suffisamment ces écouteurs intra auriculaires pour prolonger d’une heure leur durée de vie.

 

Les enceintes portables XB2 et XB3

sony-xb2

Pour remplacer son enceinte X2, Sony a annoncé les XB2 et XB3, qui misent sur leur eXtra Bass (d’où le nom) pour attirer les jeunes, et leur résistance aux éclaboussures (IPX5) pour s’adapter à tous les types d’usage, de la cuisine au bord de la piscine. Malgré l’accent mis sur les basses, la comparaison avec la X2 met en exergue un son bien plus clair et moins étouffé, plus agréable à l’oreille dans une salle confinée. En outre, il est possible de coupler deux enceintes entre elles afin d’augmenter la puissance et profiter d’un mode « Double » ou « Stéréo ». Enfin, un radiateur passif à l’arrière ajoute à la spatialisation du son.

En plus des améliorations audio, Sony a particulièrement travaillé sur l’autonomie, puisque de 5 heures sur la X2, on passe à 12 heures d’écoute sur la XB2 et 24 heures sur la XB3 et la possibilité de recharger l’une et l’autre via une batterie externe powerbank.

Comptez respectivement 120 et 170 euros pour la XB2 et la XB3.

 

Le système tout-en-un GT4D

sony-gt4d

Une grosse enceinte faisant également office de caisson de basses et deux plus petites, voilà ce qui compose le GT4D, un système tout-en-un capable de remplir bien des rôles. Branché en HDMI à un téléviseur il remplira le rôle de home cinema, grâce à ses deux entrées micro ,vous pourrez l’utiliser comme platine de karaoké, tandis qu’avec une clé USB, un CD ou couplé en Bluetooth à une tablette ou un smartphone, il animera parfaitement vos soirées. En outre, grâce à ses roulettes il peut facilement être transporté.

Une fois appairé, le smartphone – ou la tablette – peut alors service de « platine de DJ » avec l’ajout d’effets de scratch, de bruitages et autres gadgets auditifs qui amuseront certainement les plus jeunes ou ceux qui veulent faire un effet beauf dans les conventions de tuning. Le son est par ailleurs très puissant et capable de facilement animer les environnements les plus ouverts.

Pour cela, il faudra néanmoins y mettre le prix puisque ce système sonore tout-en-un coûte la bagatelle de 750 euros.