Sony profite de la médiatisation autour de la nouvelle faille critique d’Android, QuadRooter, pour montrer à ses utilisateurs qu’il prend à cœur la sécurité des données de ses clients.

Quad rooter

Sony prend la parole pour livrer sa position face à la nouvelle faille qui touche Android. Le Nippon déclare ainsi « prend[re] la sécurité et le caractère privé de ses clients très au sérieux », quand les autres constructeurs se montrent discrets sur le sujet.

Sony assure travailler à la publication de patchs de sécurité « dans un délai normal et régulier de maintenance logicielle » à la fois pour les terminaux achetés nus et vendus par un opérateur. Comme toujours, Sony recommande de garder son appareil à jour pour profiter des meilleures performances possibles. Enfin, il conseille à ses clients de ne télécharger que des applications sûres, et depuis « des portails de téléchargement réputés ». Des propos qui se veulent rassurants pour l’utilisateur, mais qui ne révèlent pas d’informations plus précises sur les plans de Sony.

Une faille très largement répandue

quadrooter

QuadRooter est une faille récemment découverte sur tous les appareils Android et touchant potentiellement les appareils dotés de SoC Qualcomm. Selon les experts en sécurité qui l’ont épinglée, elle permettrait de prendre le contrôle d’un téléphone à distance, juste en téléchargeant une application vérolée qui exploite cette vulnérabilité.

Cependant, Google a tenu à tempérer la menace en indiquant que les applications suspectes peuvent être neutralisées par Android, du moins sur les terminaux récents.