Le Sony Xperia XZ Premium, équipé d’un Snapdragon 835, est apparu sur Geekbench. Il a marqué des résultats moins impressionnants que ceux de ses concurrents.

Le Samsung Galaxy S8 est le premier smartphone exploitant un Qualcomm Snapdragon 835 (uniquement aux États-Unis, il est équipé d’un Samsung Exynos 8895 dans le reste du monde). Or, avant l’officialisation de ce dernier, Sony présentait déjà au MWC 2017, son Xperia XZ Premium. Il s’agit du flagship de 2017 du constructeur japonais et celui-ci dispose du même processeur de Qualcomm.

Les modèles présentés lors du MWC n’étaient alors que des prototypes et il était donc impossible de se faire une vraie idée des performances proposées par le terminal. Mais alors que la sortie du Sony Xperia XZ Premium se fait de plus en plus imminente, celui-ci a été aperçu sur Geekbench, un benchmark qui se concentre uniquement sur le CPU.

Des résultats moins bons que les concurrents

Dans ce test, le téléphone, sous son numéro de modèle Sony G8141, marque 1 943 points en simple cœur et 5 824 points en multicœurs. Il s’agit là de résultats prometteurs, mais moins bons que les autres appareils équipés d’un Snapdragon 835. En effet, le Samsung Galaxy S8 a enregistré des scores de respectivement 2 006 et 6 708 points, tandis que le Xiaomi Mi 6 est à 2 006 et 6 438 points.

Cependant, rien ne permet de savoir si le Xperia XZ Premium testé ici est une version finalisée ou s’il s’agit encore d’un prototype. Il se pourrait aussi que le téléphone utilise un Snapdragon 835 bridé ou que le processeur a plus de mal à atteindre le maximum de ses capacités à cause de l’écran 4K du téléphone.

Sortie imminente

Pour rappel, en plus de sa définition de 3840 x 2160 pixels, le futur flagship japonais avait notamment attiré l’attention avec son écran 4K et sa capacité à filmer en 960 FPS. Il devrait être disponible au Royaume-Uni dans le courant du mois de mai et il est d’ailleurs déjà précommendable sur des sites tels qu’Amazon UK.

À lire sur FrAndroid : Sony Xperia XZ Premium : est-ce suffisant d’être une vitrine technologique ? – MWC 2017