Sony a explicité ses règles de mises à jour. Pour ses appareils Xperia haut de gamme, il promet deux ans de mises à jour Android.

La règle observée par les constructeurs Android concernant les mises à jour Android est souvent la suivante : nous le savons en interne, nous ne disons rien au public. On se doit donc d’observer les décisions de chacun sur plusieurs années pour établir les meilleurs suivis.

Sony fait partie de ces marques qui, pendant un temps, faisaient partie des mauvais élèves. Mais depuis quelques années, son suivi s’est nettement amélioré et il a même réussi à griller la priorité à Google sur la disponibilité en sortie de boîte d’Android 8.0 Oreo avec les Xperia XZ1 et XZ1 Compact.

Deux ans de suivi garantis pour les haut de gamme Sony Xperia

Fin du mystère désormais chez Sony : le constructeur japonais a désormais explicité à tous sa politique de mise à jour. Il explique que ses smartphones haut de gamme — comme les fameux Xperia XZ1 — sont suivis pendant deux ans après leur sortie.

Pour ce qui est du milieu, comme la gamme Xperia XA, et de l’entrée de gamme, comme les Xperia L1… c’est un peu plus compliqué. Une période de suivi n’est pas définie, mais la mention suivante est ajoutée : « nous pouvons choisir de ne pas [les] mettre à jour si nos tests ne sont pas à la hauteur de nos standards qualité et pensons que le matériel n’est pas capable de fournir une expérience satisfaisante« .

Nous avons également la liste des smartphones Xperia qui seront ou ont été patchés contre la faille Meltdown / SpectreXperia XA1, Xperia XA1 Ultra, Xperia L1, Xperia XA1 Plus, Xperia XA2, Xperia XA2 Ultra, Xperia L2, Xperia X Performance, Xperia X, Xperia X Compact, Xperia XZ, Xperia XZ Premium, Xperia XZs, Xperia XZ1 et Xperia XZ1 Compact.

Une explicitation qui fait du bien

Pas vraiment de quoi se réjouir, puisque c’est là en vérité le comportement adopté par la plupart des constructeurs Android. Mais il est bon de voir ces règles explicitées à la vue de tous : elles permettront de reprendre le constructeur à l’avenir s’il manque à son devoir.

Aussi, on enjoindra ses concurrents à faire de même ! Qui sait, cela pourrait nous éviter à l’avenir des situations comme celle du Honor 8, qui par une mystérieuse incompatibilité ne goûtera pas à Android 8.0 Oreo.

À lire sur FrAndroid : Sony Xperia XA2 et XA2 Ultra : nos photos et premières impressions au CES 2018