J’ai pu essayer les écouteurs Sony Xperia Ear Duo au MWC 2018 qui permettent d’écouter de la musique à fond tout en percevant toujours parfaitement bien les sons environnants. Ces produits m’ont laissé une belle première impression.

Depuis que j’ai découvert Hips don’t lie étant petit, j’avoue avoir développé un certain penchant pour les musiques entraînantes de la célèbre chanteuse Shakira. Mauvais goût ? Peut-être, mais allons bon, j’assume. Il n’est donc pas rare que je monte le volume à fond quand l’une de ses chansons se lance dans mon casque.

Dans un bon nombre de cas, j’apprécie la suppression du bruit active ou passive qui permet de s’isoler du monde. Mais il arrive aussi assez régulièrement que je sois bien embêté quand — alors que la musique m’entraîne tout particulièrement — je dois interrompre mon écoute pour répondre à un collègue, à mon boulanger ou à quelqu’un qui me demande le chemin.

Au MWC 2018, Sony a dévoilé ses nouveaux écouteurs Xperia Ear Duo (en plus des smartphones Xperia xZ2 et XZ2 Compact). Et si le constructeur nippon n’a plus besoin de prouver qu’il maîtrise la suppression de bruit sur ses solutions audio souvent excellentes, ce dernier s’est aventuré dans une tout autre direction avec cette nouvelle référence.

Les Xperia Ear Duo permettent en effet d’écouter sa musique tout en continuant de percevoir les bruits environnants. Comment ? Pour comprendre, il faut bien voir à quoi ressemble les écouteurs. Quand je les ai essayés, j’ai eu l’impression d’arborer des boucles d’oreilles parce qu’une sorte de châssis vient se loger sous le lobe.

Le son est diffusé depuis ledit châssis et arrive dans nos tympans par le biais du cordon que l’on met dans l’oreille. Le canal auditif n’est pas totalement obstrué et c’est ainsi que l’on peut continuer de discuter avec la personne qui se trouve à côté.

Peu convaincu au départ — j’avais notamment peur que les écouteurs pèsent trop lourd pour mes esgourdes sensibles — les Xperia Ear Duo ont réussi à me séduire, même si je n’ai pas tout de suite compris qu’il fallait « pincer » en quelque sorte ses oreilles avec les écouteurs pour pouvoir les porter.

La qualité audio n’est certes pas au niveau des meilleurs appareils de Sony car on entend globalement un peu moins de détails, mais elle reste très correctes, suffisamment en tout cas pour que l’expérience soit vraiment agréable. Quant au poids, celui-ci est finalement assez bien réparti. On notera quand même que sur la version sans fil, les écouteurs ballotent légèrement.

Alors que j’apprécie un des tubes de Sia ou de Bruno Mars, l’un des hôtes du stand de Sony commence à me parler et force est d’admettre que j’entends très clairement tout ce qu’il me dit. Mon collègue Maxime m’interpelle au moment où je passe sur du Shakira. Sa voix m’enchante moins que celle de la chanteuse mais c’est avec un grand sourire que je peux lui répondre, et ce, sans avoir à crier. J’entends en effet assez bien ma voix pour ne pas ressentir le besoin de l’élever, quand bien même le volume est poussé à fond.

La version sans fil des Xperia Ear Duo est livrée avec un étui de recharge. Les écouteurs ont une autonomie de quatre heures et peuvent être chargés jusqu’à trois fois dans leur boîte sans que celle-ci n’ait besoin d’être rebranchée. Il est possible de faire défiler les morceaux en bougeant la tête vers la gauche ou la droite. Cette fonctionnalité est rigolote, mais je me vois mal secouer la tête frénétiquement dans un lieu public. On me prendrait un peu pour un fou.

Pour mettre en pause la lecture, il faut presser le châssis sous l’oreille gauche, tandis qu’il faut faire glisser le doigt pour gérer le volume. J’ai eu un peu plus de mal à maîtriser cette dernière option, mais je pense qu’il faut un petit temps d’adaptation pour avoir le bon coup de main. Les écouteurs sans fil sont aussi équipés d’une intelligence artificielle capable de rappeler les prochains rendez-vous, de donner des informations sur la météo ou de lire le message que l’on vient de recevoir. Google Assistant est de la partie.

Pourquoi ce produit est enthousiasmant

Je préfère tout de même ne pas m’extasier trop rapidement. Les cas où ces Xperia Ear Duo peuvent se révéler pertinents me semblent assez limités. Travaillant en open-space, le port du casque est pour moi le signe universel pour indiquer que l’on souhaite s’isoler. Mais n’ayant pas envie de parler sans savoir au nom de toute la population, je me dis que certaines personnes se retrouvent fréquemment dans des situations où elles souhaitent écouter des chansons, mais se doivent de rester disponibles et de réagir rapidement si on les interpelle.

Et puis, surtout, je trouve que la prouesse technologique de Sony mérite d’être saluée. Qu’importe si les Xperia Ear Duo ne s’adressent qu’à une poignée de personnes, il s’agit du genre de produit démontrant tout le potentiel de la high tech. Je peux maintenant profiter à fond de Whenever, Wherever tout en discutant aimablement avec mon boulanger, ou partir en randonnée avec des amis sans que La Tortura ne m’isole des conversations de groupe. Les nouvelles technologies sont capables de défier des lois physiques qui paraissaient insurmontables il y a encore quelques années. Et ça c’est beau.

Prix et disponibilité

Les Sony Xperia Ear Duo seront disponibles à partir du printemps 2018 pour un prix de 79 euros pour la version filaire et à 279 euros pour les modèles sans fil.