Le hackeur GeoHot veut hacker le Sony Ericsson Xperia Play.

GeoHot (alias Georges Hotz) est un hacker américain. Il s’est fait connaître pour ses nombreux actes de hack. Tout a commencé en 2007, avec le déverrouillage de la fonction téléphonique de l’Apple iPhone. Jusqu’alors le téléphone était verrouillé avec un abonnement AT&T. A ce titre, il réussit même à obtenir un stage chez Google, mais n’est pas resté dans l’entreprise. Ensuite, en janvier 2010, il a voulu s’attaquer à la Sony Playstation 3, qui semblait impossible à cracker depuis sa sortie en 2006 (Japon et Etats-Unis). En l’espace de 3 semaines de travail, il réussit à accéder « en lecture/écriture sur l’ensemble du système mémoire, et un accès au processeur au niveau de l’Hyperviseur ». Il utilisait la fonction OtherOS, qui permettait d’installer un système d’exploitation tiers sur la console, comme Linux. Seulement, Sony ne s’est pas laissé faire et à tout simplement supprimé la fonctionnalité. Cette nouvelle a fortement énervé les possesseurs de la console, car bien que Geohot ait réussi son hack, rien de concret et accessible n’était présenté au grand public.

Au mois de juillet, Georges Hotz annonce son retrait de la scène du hack. Mais l’histoire ne durera que quelques mois, car dès le mois d’octobre, il sortira un outil pour jailbreaker iOS 4.1. Un an après son exploit sur la PS3, il se relance sur la scène, alors que l’équipe fail0verflow avait réussi à jailbreaker la console via des clés USB notamment. Il parvient à découvrir la root key et ainsi à lancer des applications personnelles (homebrews). Quelques jours plus tard, il réussit à casser la Master key de la PS3 et par conséquent à mettre fin à son inviolabilité. Seulement, Sony dépose plainte contre GeoHot, alors que ce dernier voulait simplement travailler pour Sony. En guise de provocation, il met alors en ligne une vidéo de rap dans laquelle il attaque directement la firme :

Ses relations avec Sony ne sont donc pas bonnes (et avec Apple également). Cela n’empêche pas le directeur de Windows Phone 7 de demander officiellement à GeoHot de rooter la plateforme de Microsoft ! Sa haine envers Sony est toujours grande et il a l’intention d’être le premier à rooter le Sony Ericsson Xperia Play :

Je prends cette affaire très au sérieux. […] Je serai la première personne dans les rangs à la date du lancement du Xperia Play et ca me démange de mettre la main sur le prochain projet GEOHOT.

Cette fois-ci, il ne court aucun risque, car le rootage n’est pas considéré comme illégal aux Etats-Unis. Sachant que la communauté Android est très réactive, nous verrons qui sera le premier à réussir l’exploit !

Source : Wikipedia et Gadgets DNA