Après quelques semaines du rumeurs, le voici : Vivo X5 Pro. Ce smartphone envoie du lourd, avec son capteur de 32 mégapixels à l’avant.

vivo-x5-pro1-640x480

La curiosité chinoise est officialisée ! Le Vivo X5 Pro est donc un smartphone plutôt classique aux premiers abords : on retrouve un écran de 5,2 pouces en définition 1080p Full HD. Un écran 2,5D, comme l’iPhone 6, avec des bordures d’écran très légèrement incurvées pour plus de confort.

Concernant sa « puissance », il faudra compter sur un Qualcomm Snapdragon 615. Il s’agit du SoC qui équipe le HTC Desire 820, un SoC 64 bits avec huit cœurs Cortex-A53, le tout est épaulé par 2 Go de RAM. Au dos, on retrouve un capteur de 13 mégapixels protégé par du verre de saphir. Enfin, du Lollipop, de la 4G LTE double SIM et 2300 mAh pour la batterie.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Il s’agit donc d’un smartphone « milieu de gamme » aux allures de Galaxy S6 et d’iPhone 6. Néanmoins, il y a une petite subtilité : à l’avant se sache un capteur de 8 mégapixels capable de prendre des photos interpolées à 32 mégapixels. Vivo a également introduit une technologie de reconnaissance oculaire, dont on ne connaît pas encore les détails.

 

Qu’est ce que l’interpolation de pixels ?

Petites explications. Le capteur d’un appareil photo est composé de cellules, appelées pixels, qui réceptionnent la lumière et constituent la base d’une image. Chaque pixel est un point de couleur unique d’une image, l’ensemble constituant l’image entière.

Le nombre de pixels d’une image est appelé « définition ». Par exemple, une image dont la définition est de 1600 par 1200 pixels non interpolés a été générée à partir de 1,92 millions de points de couleurs (ou pixels).

L’interpolation consiste donc à insérer entre les pixels de base des pixels « virtuels » dont la couleur sera générée par un algorithme à partir des pixels contigus. Ce sont donc des pixels créés de toute pièce par une formule mathématique et ils ne correspondent pas à une captation de lumière réelle. Cela permet de gagner en définition mais corrélativement de perdre en qualité.

L’argument marketing de Vivo est donc à prendre avec de très grosses pincettes, il vaut mieux ignorer les pixels interpolés et se référer au nombre effectif de pixels. Soit, 8 mégapixels.

Prévu uniquement en Chine, le Vivo 5X Pro sera sûrement facile à trouver sur les sites d’importation dans quelques semaines, autour de 400 euros. Ce qui est loin d’être donné.