À l’occasion d’une soirée autour de l’univers mobile, Wiko a présenté ses résultats de l’année 2014. La firme aurait écoulé plus de 5 millions de smartphones et réalisée un chiffre d’affaires de plus de 350 millions d’euros.

Wiko

Pour Wiko, tout va bien. Pas forcément réputé pour la fiabilité de ses smartphones, Wiko s’est en tout cas fait un nom sur le marché français grâce à des produits à bas coût et à une gamme assez étendue. En 2013, elle avait affiché des ambitions déjà importantes, avec pas moins de 2 millions de smartphones écoulés selon la firme. En 2014, le constat semble encore plus flatteur, et ce serait plus de 5 millions de terminaux qui auraient été choisis par les consommateurs, qu’ils soient français ou habitants des autres pays où la société est implantée (Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Portugal, et des pays asiatiques).

Ces cinq millions d’unités vendues ont permis à la firme de réaliser un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros en 2014, dont la moitié provient directement du marché français. En deux ans d’existence, Wiko a ainsi su s’emparer d’environ 15 % de part de marché en France, en étant la deuxième marque sur l’Open Market qui rassemble la moitié du marché mobile du pays.

Si le succès de Wiko est là, c’est aussi parce que ses fournisseurs ont su passer la vitesse supérieure. La firme a ainsi pu proposer des smartphones dotés de 4G grâce aux avancées de MediaTek dans ce domaine, et le constructeur montre ainsi sa présence dans ce segment de marché en pleine effervescence.