Les Rainbow premiers du nom ont visiblement bien fonctionné chez Wiko, qui les décline à toutes les sauces. Après sa première mouture 3G, suivie par une version 4G l’an dernier, voici arriver deux nouveaux appareils de la série. Baptisés Rainbow Up 4G et Rainbow Lite 4G, ces deux smartphones s’inscrivent dans l’entrée de gamme, avec des prix démarrant à 100 euros. Et montrent la tendance de Wiko à miser sur une franchise qui marche, quitte à l’essorer pleinement

Wiko Rainbow Lite et UP

À gauche, le Wiko Rainbow Up 4G, à droite, le Rainbow Lite 4G

Alors que l’an dernier, Wiko nous avait assaillis de nouveaux smartphones présentés chaque semaine, la marque sino-française semblait s’être calmée pour cette saison 2015. C’était sans compter sur l’annonce du jour, comptant deux nouveaux modèles : les Rainbow Lite 4G et Rainbox Up 4G. Enfin nouveaux, c’est vite dit, puisqu’il s’agit essentiellement de déclinaisons d’un smartphone comptant parmi les best-sellers de Wiko.

Double-SIM, 4G et sous Lollipop 5.1 : le Rainbow Up 4G

wiko-rainbow-up-4G

Commençons par le Rainbow Up, visiblement la tête d’affiche de la gamme. On y retrouve un écran HD de 5 pouces sous lequel se cache un SoC quadricœur (non précisé) cadencé à 1 GHz, 1 Go de RAM et 8 Go de stockage. Un port microSD vient compléter le tout, de même qu’une compatibilité avec la 4G de catégorie 4 et avec Android Lollipop 5.1 : autant dire que plutôt qu’attendre la mise à jour des premiers Rainbow, mieux vaut directement se tourner vers ce modèle.

Le téléphone embarque la connectique habituelle (Bluetooth 4.0, WiFi b/g/n), mais aussi un capteur photo dorsal de 8 mégapixels secondé par une caméra frontale de 5 mégapixels. Bon point pour ce Rainbow Up 4G : sa batterie de 2800 mAh, plutôt conséquente pour ce type de smartphones, positionné en entrée de gamme. Le téléphone, sans être un exemple de finesse, se contient dans des dimensions de 143 × 71,1 × 8,35 mm pour 128 grammes.

Pour succéder au Kite, le Rainbow Lite 4G

Wiko Rainbow Lite 4G

Si le Wiko Rainbow Up 4G est sans prétention, il reste plutôt bien pourvu comparé à son petit frère, le Rainbow Lite 4G. Car si comme son nom l’indique, le téléphone est compatible avec la 4G de catégorie 4, il se contente du récent Snapdragon 210 de Qualcomm (quad-core à 1,1 GHz) combiné à 1 Go de RAM, avec un espace de stockage minimal : 4 Go, avec toutefois un port microSD. Le téléphone est double-SIM, dispose d’un appareil photo dorsal de 5 mégapixels (2 millions de points à l’avant) et se contente d’une définition FWVGA (480 × 854 pixels) sur sa dalle IPS de 5 pouces. Ses dimensions sont quant à elles de 143 × 71,2, × 9 mm pour 158 grammes, le tout abritant une batterie de 2000 mAh et tournant sous Android 5.1.

Prix et disponibilités

Avec des caractéristiques pareilles, on s’attendait à des tarifs très abordables. Wiko le confirme allègrement puisque, côté Rainbow Lite, il faut compter sur une sortie le 21 août prochain au prix de 99,99 euros, dans la veine d’un Kite sorti un an plus tôt. Quant au Up 4G, il sera facturé 149,99 euros, cette fois à partir du 14 août. Le duo devra notamment se frotter aux récents Archos Helium + (50 et 55) qui, dans une même gamme tarifaire, apportent malgré leurs défauts une concurrence certaine à ce duo se targuant de proposer de la 4G à très bas coût.