Alors que le futur flagship de Xiaomi, le Mi3S, a été aperçu sur Weibo hier, la firme chinoise a lancé des invitations pour un événement presse qui se tiendra le 15 mai prochain. La teneur de la présentation n’a pas été dévoilée, mais il y a fort à parier que le Mi3S sera dévoilé par Xiaomi.

xiaomi-launch-may-15

Sur Twitter, Xiaomi, la firme chinoise qui a récemment recruté Hugo Barra en tant que vice-président, a dévoilé un visuel annonçant un événement presse pour le 15 mai prochain. L’entreprise invite les Twittos à tenter de deviner le ou les produits qui seront dévoilés lors de cette conférence. Il y a peu de doute, et il semblerait bien que Xiaomi profite de l’occasion pour officialiser le Mi3S, son smartphone haut de gamme dont les caractéristiques et les photos ont largement fuité sur Internet ces derniers temps. A la mi-avril, Xiaomi avait déjà réalisé une conférence de presse mais l’entreprise avait simplement annoncé des routeurs et une box HDMI. Sauf surprise de dernière minute, le constructeur devrait donc officialiser le Mi3S.

Mi3S, un smartphone haut de gamme

Pour rappel, le Mi3S devrait être équipé d’un Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz et assisté par 3 Go de mémoire vive. La diagonale de l’écran serait de 5 pouces avec une définition Full HD de 1920 x 1080 pixels. La puce graphique Adreno 330 viendrait prendre en charge les calculs 2D et 3D. La définition du capteur de l’appareil photo grimperait à 8 mégapixels et celui-ci serait piloté par l’application Camera installée par défaut avec la ROM MIUI qui devrait être présente sur le terminal, sur une base Android KitKat 4.4.2. Enfin, la 4G serait bien sûr de la partie grâce au Snapdragon 801.

Xiaomi Mi3S

Un petit prix pour un gros smartphone

Les rumeurs soufflent un prix de 1999 yuans soit 235 euros, un tout petit prix pour un smartphone dopé aux hormones et qui devrait être bien fini. Malheureusement, le Mi3S ne devrait être disponible que dans quelques pays, mais pas en Europe. De plus, le prix de vente avancé serait pour la Chine et il pourrait être plus élevé dans les pays avec un niveau de vie plus élevé comme le Brésil ou la Russie, pays dans lesquels Xiaomi souhaite s’implanter en 2014.