La firme chinoise Xiaomi ne produit pour le moment que des smartphones compatibles 3G. Mais elle pourrait se mettre au goût du jour, et proposer au moins un terminal compatible avec le réseau 4G. C’est en tout cas ce que rapportent certains médias asiatiques présents lors d’une conférence de presse.

Redmi Note

Redmi Note

« Notre branche Recherche et Développement sur les mobiles 4G tourne à plein régime ». Voilà comment Bin Lin, le président de la firme chinoise Xiaomi, a annoncé la couleur quant aux produits qui seront prochainement proposés. Cette information, lâchée lors d’une conférence de presse et de présentation du Redmi Note, n’a pas manqué d’attirer l’attention. Il est vrai que Xiaomi, bien que bénéficiant d’une aura assez spectaculaire et s’assurant des ventes énormes, ne propose pour le moment que des terminaux 3G.

Bin Lin n’a pourtant pas voulu avancer de date : « Nous espérons pouvoir lancer des terminaux 4G aussi vite que possible, et nous les proposerons aux utilisateurs taïwanais pour améliorer leur navigation web et leur expérience utilisateur ». Une façon de flatter aussi le peuple taïwanais, puisque la conférence se tenait justement sur l’île. Le président de Xiaomi n’a par contre révélé aucune information sur le type de téléphone que sa firme pourrait proposer. Mais une fois n’est pas coutume, les rumeurs sont déjà là, et c’est le Mi3S qui est en ligne de mire des médias pour accueillir cette compatibilité 4G.

En espérant pour la firme que ce futur smartphone connaisse le même succès que le Redmi Note, précommandé officieusement à 15 millions d’exemplaires.