Selon le cabinet d’analystes espagnol Kantar World Panel ComTech, Xiaomi vient de dépasser Apple en termes de parts de marché en Chine. L’entreprise chinoise reste tout de même derrière le Coréen Samsung mais loin devant les autres constructeurs chinois.

Xiaomi management

Ca y est, Xiaomi peut être fier de sa stratégie : la jeune entreprise chinoise qui vénère Apple, reprenant beaucoup de codes de l’entreprise américaine, vient de réaliser une belle performance. Sur la période comprise entre janvier et mai 2014, Xiaomi a vendu plus de smartphones qu’Apple. Respectivement, les deux entreprises partagent 21 % et 16 % de parts de marché. Samsung reste tout de même en première tête en Chine avec 23 % de parts de marché. Xiaomi n’est plus très loin de dépasser le Coréen et cela pourrait bien arriver d’ici la fin de l’année si Xiaomi continue sur son excellente lancée avec des produits et des services très intéressants.

On peut citer la Mi Pad qui est la première tablette à avoir intégré un Tegra K1, le SoC de Nvidia avec sa puce graphique boostée aux hormones. La firme vient également d’officialiser le Mi4, un smartphone qui devrait venir concurrencer les flagship des différents constructeurs. D’ailleurs, les concurrents chinois de Xiaomi se partagent les miettes des parts de marché avec respectivement 10 %, 6 % et 6 % pour Huawei, Lenovo et Coolpad. La stratégie marketing de Xiaomi couplée à ses excellents produits et sa ROM custom MiUI semblent donc être une excellente recette pour grappiller des parts de marché.

Xiaomi, un puissant aimant à clients

Les données des analystes de Kantar nous apprennent également quelques informations sur les habitudes des consommateurs chinois qui craquent pour un smartphone Xiaomi. Si seulement 5 % des clients de Xiaomi possédaient un iPhone avant de connaître les joies des produits de la marque, ils sont 17 % à avoir quitté leur smartphone Samsung et 21 % à venir d’un des 5 grands fabricants locaux (Huawei, ZTE, Lenovo, Coolpad et Oppo). On connaît également la part de clients Xiaomi à avoir laissé de côté leur Nokia : ils sont 21 %. Xiaomi est donc en bonne voie pour devenir un grand constructeur. Il faudra maintenant que la jeune entreprise réussisse à séduire les utilisateurs d’iPhone en Chine, mais également conquérir le monde entier. Cette tâche s’avérera un peu plus délicate comme peut le montrer la faible adoption des produits OnePlus ou Oppo à l’international.