Bien que l’on parle plutôt de Xiaomi pour son impressionnante levée de fonds et pour l’éventuelle présentation du Mi 5 au CES de Las Vegas, un autre appareil devrait se frayer un chemin jusqu’aux vendeur (et importateur) plus rapidement que prévu. Il devrait s’agit du successeur de l’entrée de gamme de la marque, le Redmi 2S.

Redmi 2S

Lorsque nous avions testé le Redmi 1S, un seul constat s’était imposé : il était un bon appareil d’entrée de gamme, ni plus, ni moins, sans prétentions du côté des performances comme du réseau (il n’était compatible qu’avec la 3G). Ce sera globalement le même programme pour le Redmi 2S, déjà certifié par la TENAA, l’organisme de certification des télécoms chinois.

D’après le benchmark publié par AnTuTu, il s’agira ni plus ni moins que de l’évolution logique du Redmi 1S, doté d’un écran HD et d’un SoC Qualcomm Snapdragon 400. La fiche fait ici état d’un Redmi 2S équipé d’un écran de 4,7 pouces HD 720p sous lequel se cache un SoC Snapdragon 410 (MSM8916) couplé à 1 Go de RAM. Côté photo, il faut s’attendre à un capteur dorsal de 8 mégapixels et d’un second de 2 millions de points en façade, tandis que l’appareil sera animé par Android 4.4.4 couplé à la ROM Xiaomi. Deux inconnues subsistent à ce jour : le prix de l’appareil – son prédécesseur est facturé autour de 130 euros – et surtout sa compatibilité avec les différents réseaux. En pleine ascension, il se pourrait bien que Xiaomi nous réserve un smartphone à bas prix mais compatible avec la 4G, en faisant un appareil tourné vers l’international.