À l’occasion d’une visite en Chine, Mark Zuckerberg a rencontré le patron de Xiaomi et parlé investissement avec lui. C’est ce que révèle aujourd’hui Reuters, alors que les faits remontent à octobre 2014.

Lei-Jun-Xiaomi-offices-02

D’après l’agence de presse Reuters, Facebook et Xiaomi ont parlé investissement il y a quelques mois. Lors d’un déplacement en Chine, Mark Zuckerberg aurait rencontré le PDG de Xiaomi, Lei Jun, à l’occasion d’un diner, et les deux hommes auraient discuté d’un investissement potentiel du réseau social dans l’entreprise de smartphones. Malheureusement – ou heureusement peut-être ? – les négociations ont capoté, et Facebook n’a pas pris part à la levée de fonds effectuée par Xiaomi il y a quelques semaines.

Pourtant, et d’après certaines sources anonymes, « Facebook veut s’implanter en Chine, et Xiaomi désire en sortir, ils reconnaissent donc tous les deux l’intérêt de travailler ensemble ». En effet, Mark Zuckerberg souhaiterait pouvoir toucher le marché chinois, alors que Facebook y est interdit depuis 2009. Avec une population de plus d’un milliard et demi d’habitants, la Chine doit effectivement trotter dans l’esprit du jeune patron, qui cherche toujours à faire grossir son nombre d’utilisateurs, et les revenus générés par la même occasion. Zuckerberg s’intéresse aussi beaucoup au mobile, et les rumeurs sur la création d’un smartphone Facebook ont fusé ces dernières années. Un projet qui semble abandonné, mais qui n’a pas empêché la firme de s’allier avec un constructeur dans des partenariats étranges (HTC Status, HTC First…).

Du côté de Xiaomi, un tel investissement et apport aiderait beaucoup à l’expansion internationale de la firme. Le constructeur est très plébiscité, et ce n’est peut-être pas tant l’argent proposé par Facebook qui l’intéresse, mais son aura mondiale et son carnet d’adresses… Suffisant pour présumer que les négociations ne sont pas finies ?