Suite à l’officialisation du Mi 4i de Xiaomi en Inde la semaine dernière, Hugo Barra s’est livré à un exercice un peu particulier. Il a démonté le smartphone devant quelques journalistes, et a apporté de nombreux détails techniques.

Xiaomi Mi 4i composants

Le Mi 4i est le nouveau flagship de Xiaomi … en Inde. Le smartphone n’a pas été conçu pour concurrencer les smartphones haut de gamme dans le reste du monde, mais sa fabrication et ses composants sont intéressants et Hugo Barra a voulu le prouver. Pour cela, le vice-président de Xiaomi s’est livré à un démontage du Mi 4i devant certains journalistes. On peut apprécier l’exercice dans la vidéo réalisée par le site Phoneradar. L’ex-chef de produit de la branche mobile de Google en a aussi profité pour dévoiler quelques détails techniques supplémentaires sur son téléphone.

On apprend ainsi que la vitre n’est pas une Gorilla Glass 3 même si elle a été conçue avec les mêmes matériaux et qu’elle dispose donc des mêmes qualités. En fait, Corning a développé une vitre spéciale pour Xiaomi, afin de pouvoir réaliser en une seule pièce la vitre, la surface tactile et la dalle LCD, afin d’en faire un produit un peu plus fin. Hugo Barra a également fait une démonstration du mode Sunlight de l’écran qui permet d’éclairer les zones sombres des images sous le soleil, en plus d’une hausse de la luminosité.

Hugo Barra

Hugo Barra lors de la conférence d’introduction du Mi 4i

 

Au niveau des couleurs, seul le modèle blanc sera vendu dans un premier temps. Xiaomi a pris la décision de ne pas intégrer de slot microSD pour une question de place. En effet, lorsqu’on voit la taille de la carte mère, on comprend cette décision, permettant alors d’augmenter la taille de la batterie. Sur les 16 Go de mémoire, 10,91 Go seront disponibles pour l’utilisateur et le constructeur prévoit pour l’avenir une version 64 Go. Hugo Barra a également abordé le Snapdragon 615 en version 2, avec des fréquences revues à la hausse par rapport à la première version (1,7 GHz pour les Cortex-A57 contre 1,5 GHz sur la première version), et conçu par la filiale indienne de Qualcomm. Xiaomi et Qualcomm auraient développé ensemble le scheduler de MIUI qui pilote les coeurs du processeur et leurs fréquences.

Pour finir sur une note négative, la batterie du Mi 4i ne sera pas amovible facilement et il faudra jouer des tournevis. Vous pouvez retrouver le démontage dans la vidéo ci-dessous.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid