Xiaomi vient tout juste de tenir une conférence de presse à Beijing pour officialiser le Mi Note Pro. Un smartphone équipé du Snapdragon 810 de Qualcomm, réputé pour sa chauffe excessive induisant des performances en berne. Mais Xiaomi aurait réussi à maîtriser la chauffe pour délivrer des performances de premier ordre.

Xiaomi Snapdragon 810

Lors de la présentation du Mi Note Pro, Xiaomi a passé quelques minutes pour présenter le Snapdragon 810 de Qualcomm. Ses quatre cœurs Cortex-A53 (1,5 GHz), ses quatre cœurs Cortex-A57 (2 GHz) et son Adreno 430 semblent chauffer plus que de raison comme l’ont montré les différents tests du LG G Flex 2 et du HTC One M9. On avait donc quelques réticences sur les performances du futur Mi Note Pro qui intègre ce SoC. Mais lors de la présentation du téléphone, Xiaomi a tenté de rassurer les potentiels clients malgré un châssis ultra fin de 6,95 mm.

Xiaomi Snapdragon 810 heating

Pour tenter de calmer les ardeurs du Snapdragon 810, Xiaomi a intégré quatre systèmes de refroidissement au graphite, qui semblent être des pads. La structure du téléphone aurait été optimisée et Xiaomi a déposé cinq brevets relatifs au refroidissement. Au final, après 20 minutes de jeu, la température du Mi Note Pro atteint seulement 36,3°C, à comparer aux 41,7°C du One M9. Mais attention, ces chiffres sont à prendre avec des pincettes. Si le jeu utilisé n’est pas suffisamment gourmand, la charge du Snapdragon 810 est trop faible, l’empêchant artificiellement de monter en température. De plus, il est possible au téléphone de conserver une température correcte dans les jeux gourmands, mais au détriment des performances.

Il faudra alors vérifier les performances et la température avec des applications gourmandes. Mais Xiaomi a de l’expérience dans le domaine, en permettant à certains SoC de donner le meilleur d’eux même, comme le Snapdragon 801 sur le Mi Note – qui chauffe excessivement par rapport à la concurrence. On sait que le Snapdragon 810 est capable de délivrer de bonnes performances lorsqu’il est intégré dans un châssis optimisé comme sur la tablette de développement Qualcomm par exemple. Si Xiaomi réussit à intégrer un Snapdragon 810 performant dans un smartphone fin, ce sera réellement une bonne surprise.