Parallèlement à l’annonce de MIUI 7 et du Redmi Note 2, Xiaomi a dévoilé son nouveau routeur Mi Wi-Fi nano. La gamme des routeurs Xiaomi compte désormais trois modèles. Une manière de conserver sa première place en Chine, où la marque occupe 60 % de part de marché.

Mi Wi-Fi Nano

En Chine, les routeurs Xiaomi cartonnent, c’est le moins que l’on puisse dire. En effet, avec 60 % de part de marché sur le secteur pour le second trimestre 2015, Xiaomi est devenu numéro un dans le pays, loin devant Lenovo qui peine à atteindre les 19 % de part de marché. On comprend un peu mieux l’engouement des consommateurs envers les routeurs Xiaomi lorsqu’on se penche sur leur prix, leurs caractéristiques et leur finition. Xiaomi emprunte en effet la voie d’Apple qui tente de faire oublier les routeurs noirs avec leurs antennes disgracieuses. Après le Mi Wi-Fi mini dévoilé l’an dernier, le Mi Wi-Fi annoncé en juin dernier, voici le petit dernier de la famille : le Mi Wi-Fi nano.

Mi Wi-Fi Nano

Xiaomi reprend la recette qui a fait le succès des autres modèles : des technologies dernier cri, un look sympathique et un prix tout doux. Ainsi, on trouve deux antennes omnidirectionnelles externes disposant d’un PCB externe pour améliorer la puissance du signal. Sous la coque dont la couleur est au choix du client (blanc, jaune, bleu, rose) on trouve une puce MediaTek 7628N couplée à 64 Mo de mémoire vive DDR2 et 16 Mo d’espace de stockage NOR Flash. Au final, le routeur supporte la norme Wi-Fi 802.11n en MIMO 2×2, ce qui permet d’atteindre un débit théorique maximal de 300 Mbps. Le routeur utilise la bande des 2,4 GHz avec une largeur de canal de 40 MHz, ce qui risque de se traduire, dans les faits, par des interférences dans les zones chargées en ondes électromagnétiques.

index-design

À l’arrière du routeur, on trouve trois ports Ethernet 100 Mbps (dont un port WAN pour la connexion avec un modem) et un port USB servant à alimenter le routeur en énergie. À ce propos, Xiaomi annonce une autonomie de 30 heures si le Mi Wi-Fi nano est relié à la batterie externe de 10 000 mAh de la marque. Intéressant pour les situations de mobilité. Le Mi Wi-Fi nano sera vendu le 16 août prochain à un prix de 79 yuans, soit environ… 11 euros !

A lire sur le sujet : La différence entre les normes Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac

 

Mi Wi-Fi lite : un répéteur Wi-Fi très abordable

Enfin, Xiaomi propose également depuis quelque temps un répétiteur Wi-Fi répondant au nom de Mi Wi-Fi lite. Vendu au prix de 39 yuans, soit environ 5 euros, il permet d’étendre la portée d’un signal Wi-Fi existant. La gamme de solutions sans-fil Xiaomi est donc complète et on comprend mieux l’engouement du public chinois. On attend donc avec impatience l’arrivée de ces produits en Europe, mais cela ne semble pas être pour tout de suite.

Mi Wi-Fi lite