Le dernier-né de chez Xiaomi vient d’être présenté en Inde. Et contrairement au Redmi Note 3, il n’ambitionne pas de proposer les meilleures caractéristiques du moment.

xiaomi-redmi-note-prime

Toujours pas de Mi 5 à l’horizon, mais Xiaomi ne se relâche pourtant pas. La marque chinoise, devancée par les acteurs locaux en Inde, vient d’y lancer un nouveau smartphone, le Redmi Note Prime. Pas de quoi toutefois attirer les fous de l’import, puisque malgré son nom, le smartphone se contente de caractéristiques de milieu de gamme, voire un peu moins. Autant dire que comme chez Samsung, sa série « Prime » ne renvoie pas vraiment à l’idée de premium.

C’est sous un grand écran IPS de 5,5 pouces, mais de définition 720 x 1280 pixels, que l’on retrouve donc un SoC Snapdragon 410, résolument la star des processeurs de l’année 2015, ici accompagné de 2 Go de RAM. L’appareil est en outre doté d’un espace de stockage de 16 Go, d’un port microSD, d’un appareil photo dorsal de 13 mégapixels et d’une batterie somme toute correcte de 3100 mAh. En revanche, on regrette que sous MIUI 7 se cache une version désormais ancienne d’Android : KitKat. On comprend mieux son prix : 8499 roupies, soit environ 115 euros, à retrouver sur la page indienne d’Amazon ou sur le site mi.com.