Les écrans incurvés sur les smartphones sont pour le moment une exception très limitée, mais les deux principaux constructeurs chinois pourraient prochainement emboîter le pas de Samsung en proposant leurs propres déclinaisons « Edge ».

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08271

Cela fait des années qu’il est question d’écrans incurvés dans le monde de la téléphonie mobile, mais les constructeurs ont eu du mal à trouver un format réellement adapté à ce genre d’usages. Après quelques tâtonnements, Samsung semble finalement avoir trouvé la solution avec sa gamme « Edge » et son écran débordant sur les bords du téléphone. Souhaitant mimer le succès du géant coréen, d’autres marques se lancent sur ce marché, telles que Vivo par exemple, avec son X Play 5 Ultimate Edition.

Selon un très récent rapport du média chinois MyDrivers, ce marché très réduit pourrait encore s’étendre très prochainement. En effet, selon les informations de la publication, Xiaomi et Huawei prévoiraient tous deux de lancer des smartphones à écran incurvé au mois de septembre. Il est d’ores et déjà question d’un Mi Edge (ou Mi Note Edge) et d’un Mate Edge, marquant un léger manque d’inspiration.

Des inclinaisons différentes ?

Toujours selon la même source, Huawei ferait appel à Samsung pour lui fournir ses écrans « dual edge » incurvés des deux côtés à l’instar des Galaxy S6 edge et S7 edge, tandis que Xiaomi de son côté piocherait dans le stock d’écrans flexibles de LG. Pour le moment, ce dernier n’a toutefois proposé qu’un seul modèle d’écran incurvé, le G Flex et son successeur, le G Flex 2. Celui-ci n’arbore toutefois pas un design que l’on pourrait qualifier de « edge » et ses ventes n’ont pas été massives, ce qui laisse penser que le Coréen préparerait des dalles plus proches du format instauré par Samsung.

MyDrivers précise également que le Mi Edge embarquerait un processeur Snapdragon 820, 4 Go de RAM et un appareil photo de 16 Mégapixels pour un prix de 3000 yuans (l’équivalent de 400 euros HT) tandis que le Huawei Mate Edge serait équipé d’une puce Kirin 950 et de 4 Go de RAM pour 4000 yuans (535 euros HT environ).

Tout cela reste bien sûr à prendre avec des pincettes, mais il est important de rappeler que ce n’est pas la première fois qu’un supposé Xiaomi Mi Edge est évoqué.