Selon des médias coréens, l’un des fondateurs de Xiaomi serait sur le point de se rendre en Corée du Sud afin de rencontrer les responsables des branches memory chip (mémoire) et Display (écrans) de Samsung. Il serait question de la signature d’un partenariat portant sur des composants.

xiaomi-mi-5-19

Si l’on en croit le très sérieux Korea Herald, Lei Jun, l’un des cofondateurs de Xiaomi devrait se rendre en Corée du Sud dans les jours à venir afin de rencontrer des dirigeants de Samsung. Selon les informations du journal coréen, Lei Jun devrait rencontrer le responsable de Samsung de la division « memory chip » ainsi que celui de la branche Display, qui s’occupe notamment des écrans AMOLED. Il serait question d’un partenariat portant sur certains composants.

 

Des smartphones Xiaomi avec des écrans OLED incurvés en provenance de Samsung ?

Il fait peu de doutes que Xiaomi cherche désormais à s’approvisionner directement auprès de Samsung pour la mémoire interne de ses téléphones, pour la mémoire vive, voire pour ses écrans OLED. On sait déjà, par exemple, que le Mi5 possède de la mémoire flash UFS 2.0, certainement en provenance de Samsung. Il est probable qu’à l’avenir ce type de mémoire soit plus courant sur les téléphones de Xiaomi, voire que certains de ses appareils disposent d’écrans incurvés, à la façon de la gamme edge des Galaxy S de Samsung. La rumeur n’est pas nouvelle, en mai dernier, il se murmurait déjà que Xiaomi recherchait une solution d’écran incurvé pour ses téléphones.

Si ce partenariat se concrétise, Samsung deviendrait une source importante de composants pour les appareils de Xiaomi. Ce matin encore, on se faisait l’écho d’une rumeur indiquant qu’une variante du Mi Note 2 disposerait certainement d’un écran OLED de 5,5 pouces ainsi que de capteurs photo identiques à ceux du Galaxy S7.