Xiaomi vient de lever le voile sur le Redmi Note 4X, une version boostée du modèle chinois. Surprise ! Le fabricant s’associe à l’idole Miku Hatsune pour son nouveau produit, avec un nouveau coloris bleu assorti. En revanche, les caractéristiques techniques sont en deçà des attentes et reprennent celle de la variante destinée aux marchés étrangers comme l’Inde.

La version internationale du Redmi Note 3 avait marqué l’année de Xiaomi en 2016. Le téléphone est une référence parmi les fans, notamment grâce à l’utilisation d’un processeur Snapdragon 650, rivalisant avec le Snapdragon 808 des flagships comme le LG G4, pour moins de 200 euros.

 

Le choix d’un processeur décevant

Cet excellent smartphone doit donc laisser sa place en 2017 au Redmi Note 4X, que l’on pensait être la version internationale (comprenez : vendue en Inde), du Redmi Note 4 lancé en fin d’année dernière. De nombreuses rumeurs estimaient, avec logique, que le téléphone utiliserait le Snapdragon 653, une version plus puissante du Snapdragon 650, équivalente au Snapdragon 810.

Au mois de janvier pourtant, Xiaomi a présenté le Redmi Note 4 équipé en Snapdragon pour le marché indien, avec une déception à la clé. Xiaomi a plutôt fait le choix d’intégrer le Snapdragon 625, un processeur beaucoup plus récent et utilisant le procédé 14 nm LPP, au lieu du 28 nm HPm. Avec l’utilisation de 8 cœurs Cortex-A53, les performances sont donc revues à la baisse et sont comparables à celles du Huawei Nova. Le smartphone consomme en revanche nettement moins d’énergie.

Il se trouve que le Redmi Note 4X n’est rien de plus que la commercialisation en Chine de ce modèle équipé d’un Snapdragon 625. La seule différence est l’arrivée du nouveau coloris bleu aux couleurs de Miku Hatsune, l’idole pop japonaise sortie de Vocaloid.

 

Encore un espoir le 14 février ?

Xiaomi n’a pas encore donné tous les détails concernant les caractéristiques, le prix et la disponibilité de l’appareil. Cela devrait être fait lors d’un événement le 14 février pour la Saint-Valentin.

Les fans qui attendaient la présence d’un Snapdragon 653 peuvent donc encore espérer que Xiaomi nous réserve un modèle international du Redmi Note 4X équipé du processeur de Qualcomm. Le fabricant se risquerait à une confusion des modèles puisqu’on se retrouverait avec 4 appareils :

  • le Redmi Note 4 chinois équipé d’un MediaTek Helio X20.
  • le Redmi Note 4 international équipé d’un Qualcomm Snapdragon 625.
  • le Redmi Note 4X chinois équipé d’un Qualcomm Snapdragon 625.
  • le Redmi Note 4X international équipé d’un Qualcomm Snapdragon 653.

La marque est malheureusement une habituée de la multiplication des références avec des caractéristiques parfois complètement différentes. Reste donc à patienter jusqu’au 14 janvier pour en apprendre plus sur la nouvelle génération de Redmi Note.