Xiaomi pourrait devenir le Samsung chinois, une marque aux multiples diversifications, se démarquant par des rapports prix-prestation défiant toute concurrence.

Xiaomi, constructeur de produits électroniques grand public en Chine, a financé une machine à café grâce à sa propre plateforme de crowdfunding, pour sa marque d’électroménager Mijia. D’après la description de la machine, il ne s’agirait pas d’une vulgaire machine à café, mais d’un produit haut de gamme.

Une machine à café haut de gamme

Le cœur de la machine n’est pas pris en charge par Xiaomi, mais par un dénommé Ningbo. De plus, la cafetière sera commercialisée sous le nom de Scishare. Xiaomi ne cherche donc pas à se lancer dans la construction et vente de produits de ce genre, mais elle semble croire en l’avenir de ces objets électroménager.

La machine à café offre de nombreuses fonctionnalités. Elle utilise un système de capsule avec une pompe à pression de 1200 W importée d’Italie. Il est possible d’ajuster la force de chaque infusion grâce à des commandes et un levier. La machine est compatible avec des tasses de 15 ml à 85 ml. La machine mesure tout de même 34 x 10 x 26 centimètres, ce qui en fait un appareil assez grand, mais qui devrait convenir à la plupart des cuisines. Les instructions s’affichent sur un panneau LED.

Prix et disponibilité

Le financement a déjà atteint 500 % de ses objectifs soit 290 000 dollars environ. Les premières commandes seront expédiées à compter du 18 avril, de plus grandes quantités seront livrées un peu plus tard dans l’année. Il faut compter 339 yuans soit 58 dollars seulement pour cette machine. Nous ne savons pas encore si elle sera vendue en dehors de son pays natal, mais avec la bonne réputation de la marque pour ses produits au rapport qualité/prix imbattable, nul doute qu’elle serait la bienvenue.

Xiaomi élargit ses activités

Xiaomi est avant tout connu pour ses smartphones dans le monde, mais il faut savoir que le fabricant a aussi investi dans de nombreux autres domaines liés à l’électronique grand public. À l’image d’autres constructeurs comme Samsung qui vendent aussi bien des machines à laver et des réfrigérateurs connectés, Xiaomi pourrait, après les ventes de ses Mac-like, trouver sa place dans le marché de l’électroménager haut de gamme à petit prix. Avec le rachat de startups et la mise en place d’une plateforme de financement participatif, Xiaomi s’est acheté une certaine image d’entreprise qui investit. Sa marque Mijia spécialisée dans l’électroménager grand public avait déjà proposé un autocuiseur à riz connecté.