Prévu à l’origine pour avril, le Xiaomi Mi 6 serait reporté en mai. Le fautif ? Encore et toujours le Snapdragon 835 !

Depuis quelques mois déjà, il se murmure que Xiaomi prépare le successeur de son Mi 5 (et Mi 5s), ce qui semble plutôt évident. Il se dit également que l’annonce de ce smartphone serait prévue pour le mois d’avril, mais ce détail est apparemment bien moins certain.

Selon un utilisateur du réseau social chinois Weibo, la date de lancement du Xiaomi Mi 6 serait repoussée d’un mois et serait donc fixée au mois de mai. Tous les regards se tournent naturellement vers la production de Snapdragon 835, que l’on sait difficile. Les stocks initiaux de la puce étant principalement réservés au Galaxy S8 dans un premier temps, Xiaomi devrait donc attendre avant de pouvoir sortir son smartphone haut de gamme.

Pour mémoire, les précédentes rumeurs évoquent également la présence de 6 Go de RAM et d’un capteur Sony IMX378, que l’on retrouve entre autres sur le Mi 5s et les Google Pixel.

Pinecone à la rescousse

Pour éviter ce genre d’aléas à l’avenir, Xiaomi a développé son propre processeur mobile. Malheureusement, sa production ne devrait pas débuter avant la fin de l’année, ce qui repousse son utilisation à 2018. Le Mi 6 et l’éventuel Mi 6s qui pourrait sortir en fin d’année seront donc obligatoirement équipés des solutions concurrentes, de Qualcomm, Samsung ou MediaTek.

À lire sur FrAndroid : Tout ce que l’on sait sur le Xiaomi Mi 6 : prix, caractéristiques et disponibilité