Xiaomi a expliqué que son Mi 6 n’avait pas de prise jack pour laisser la place à d’autres composants. Un argument qui devrait avoir bien du mal à convaincre.

Le Xiaomi Mi 6 a été tout fraîchement officialisé. Il s’agit d’un smartphone de 5,15 pouces très élégant, doté d’un Snapdragon 835 et de 6 Go de RAM. Néanmoins, le terminal n’embarque pas de sortie jack 3,5 mm. Autrement dit, pour profiter d’un casque, il faut passer par le port USB Type-C ou le Bluetooth. 

Un choix qui fait forcément débat, et ce depuis qu’Apple a initié cette mode avec ses iPhone 7 par « courage ». Xiaomi n’est certainement pas le premier constructeur à sacrifier la prise jack. Mais, ce sont ses motivations qui laissent perplexes. En effet, si le jack est supprimé, c’est souvent pour garantir l’étanchéité de l’appareil.

Pas de jack pour une batterie plus large

Or, le Xiaomi Mi 6 résiste seulement aux éclaboussures. Le fabricant semble ainsi juste avoir fait du zèle pour proposer un design parfaitement symétrique. La marque a publié un message officiel sur Weibo, relayé par Gizmochina, dans lequel elle explique que le retrait de la prise jack permettait d’avoir plus de place pour intégrer d’autres composants tels qu’une batterie plus large. Pour rappel, celle de ce téléphone a une capacité de 3 350 mAh, une capacité assez commune.

Pas sûr que cet argument réussisse à convaincre les utilisateurs. Notez cependant que Xiaomi Mi 6 est livré avec un adaptateur USB Type-C vers jack.