La firme se laisse le temps avant d’arriver sur les marchés boursiers, mais les choses pourraient s’accélérer.

Après une année en baisse, Xiaomi se porte beaucoup mieux en 2017. Le géant chinois vend énormément, avec une offre de produits très variée, des smartphones que nous connaissons bien à la domotique, en passant par les trottinettes et les dispositifs de surveillance… Xiaomi diversifie ses activités et investit en masse dans les start-ups afin de proposer des solutions variées dans de multiples domaines.

Lei Jun, à la tête de l’entreprise, prévoit pour ce mois-ci les 10 millions d’unités vendues, et affirme que l’objectif annuel des 70 millions sera atteint plus tôt que prévu. Le marché indien compte pour beaucoup dans les ventes : rien que pendant les ventes flash sur Flipkart et Amazon India, pas moins d’un million d’unités ont été écoulées en 48h. Avec un chiffre d’affaires de 16,8 milliards de dollars dans le viseur, Xiaomi est évaluée à 69 milliards de dollars, faisant revenir le fabricant en haut du prestigieux classement constructeurs. Ce retour en force est également source de spéculations chez les analystes qui laissent entendre que Xiaomi pourrait bien chercher à se lancer en bourse du côté de New York, probablement au Nasdaq, le marché boursier de l’électronique.

Dans tous les cas, le projet d’introduction devrait voir le jour avant les 15 ans que se laisse Lei Jun, afin de pouvoir enfin amorcer un processus d’internationalisation.

À lire sur FrAndroid : Xiaomi ne devrait pas entrer en bourse avant 2025