En plein retour en force sur la scène occidentale grâce à la sortie de ses récents Axon, ZTE cherche à montrer sa capacité d’innovation et à fidéliser ses clients. Pour ce faire, la marque chinoise s’appuie sur une nouvelle offre de leasing qui n’a pourtant rien de très original…

zte axon

Il semble que le système dévoilé par Apple en septembre dernier, l’iPhone Upgrade Program, ait fait des émules. Alors que la rumeur veut que Samsung lance prochainement une offre de location achat, c’est bien ZTE, qui se présente comme le deuxième vendeur de smartphones hors packs opérateurs, qui dégaine aujourd’hui sa formule de leasing. Uniquement disponible aux États-Unis, berceau de son homologue Apple, elle offre la possibilité d’acheter à crédit un smartphone ou appareil connecté de la marque chinoise, mais aussi de le renouveler.

Comme l’explique ZTE, l’étalement des paiements peut s’établir sur 6 à 24 mois, avec la possibilité de payer la somme restante avant la fin de la période définie, afin d’être définitivement propriétaire de l’appareil avant l’heure. Puisqu’il s’agit autant d’encourager les ventes que de maintenir ses clients dans son écosystème, ZTE propose également aux intéressés de renvoyer leur appareil « en bon état de marche » avant la fin de leur période de location-achat, et de le remplacer par un nouveau produit, toujours associé à un contrat de leasing. La marque indique que l’offre fonctionne aussi bien avec ses derniers smartphones qu’avec des objets connectés, tel le projecteur ZTE Spro 2.

« Nous présentons des options de leasing car nos croyons que les technologies mobiles modernes devraient être accessibles à tous. Nous voulons également que l’expérience d’achat et d’utilisation de produits ZTE soit simplifiée pour nos clients », commente le CEO de ZTE USA, Lixin Cheng. L’intérêt de l’opération pour le client reste encore à prouver, puisque d’après les petites lignes de son communiqué, des « frais de résiliation anticipée pourront être appliqués » par ZTE et son partenaire, SmartPay Leasing. Un peu plus haut, ZTE évoque des « frais de clôture de 3,5 à 20 % pouvant être appliqués, en fonction de l’option de location-achat choisie ». Autant dire que les Américains intéressés feront mieux d’être attentifs aux clauses de leur contrat avant de le signer.