Pas de trêve des confiseurs chez ZTE qui, après son Axon Max, dévoile aujourd’hui un Voyager 3 en Chine. Un smartphone à bas prix, intéressant en ce qu’il démocratise les batteries de grande capacité dans un appareil abordable.

ZTE Voyager 3

Il y a peu de chances que le ZTE Voyager 3 voyage jusqu’en France en dehors de la voie de l’importation, mais il mérite toutefois le détour. Car pour 799 yuans, soit un peu plus de 110 euros, il combine une fiche technique d’entrée de gamme et une grosse batterie de 4080 mAh. Un bon cocktail pour les mobinautes aux usages modestes, mais qui n’aiment pas charger chaque soir leur téléphone, et que l’on pourrait fort voir arriver dans le courant de l’année 2016, sous un autre nom, dans nos contrées.

Ce Voyager 3 est ainsi équipé d’un écran HD 720p (IPS) de 5 pouces sous lequel on retrouve un SoC MediaTek MT6735 à 1 GHz, peu puissant donc, et couplé à 1 Go de RAM. Pas de luxe non plus côté mémoire puisque le téléphone se contente de 8 Go de stockage interne, avec un port microSD. Le tout est complété par un appareil photo de 8 mégapixels au dos, mesure 145 x 71,8 x 8,4 m, pèse 150 grammes et tourne sous Android 5.1.1.

Plus intéressant peut-être, ZTE promet une autonomie en usage mixte atteignant 6 jours. Le téléphone est en outre compatible avec une charge inversée, c’est-à-dire qu’il peut servir de batterie externe. Une fonctionnalité que l’on trouve sur les derniers Nexus, mais aussi sur l’Oukitel K10000 à la batterie démesurée. Autant dire qu’en se trouvant dans un smartphone beaucoup plus grand public, on peut espérer retrouver cette fonctionnalité dans un nombre croissant d’appareils à l’avenir.