Il a été annoncé l’année dernière, mais c’est un des rares smartphones du CES. Nous avons donc pris quelques minutes pour le prendre en main, histoire de ne pas repartir ignorant.

Depuis la fin de l’année 2016, ZTE est absent du marché français. Archos a commercialisé quelques produits Nubia, mais aucune trace de ZTE. Aux Etats-Unis, la marque chinoise fait de la résistance avec sa sous-marque Axon. Ils ont commercialisé un smartphone à deux écrans, l’Axon M, que l’on retrouve chez Best Buy. C’est là-bas que nous l’avions croisé pour la première fois, à plus de 700 dollars quand même.

Ne tournons pas autour du pot : cet Axon M intègre deux écrans Full HD. Le reste des caractéristiques est similaire à un smartphone classique : un processeur Qualcomm Snapdragon 821 couplé à 4 Go de RAM, 64 Go de stockage, un seul appareil photo de 20 mégapixels avec une ouverture de f/1.8.

Comme vous l’avez compris : une charnière permet de transformer le smartphone classique en un smartphone à double écran. En mains, ça fonctionne : une fois ouvert, il faut environ 3 à 4 secondes pour que le second écran s’allume. Du côté du logiciel, ZTE a fait le minimum pour que ça fonctionne. Malheureusement, le système n’est pas prévu pour ça, on sent vite ses limites : les applications se lancent indépendamment sur chaque écran sans profiter de la surface totale.

Vendu à plus de 700 dollars, cet Axon M aurait du rester au stade de prototype. Cela aurait été un moyen pour ZTE d’avoir un produit vitrine parfait pour créer un peu de bruit dans les médias. Évidemment, on en profitera jamais en France, mais ça, vous l’avez déjà compris.