Le Sony Xperia Go : un smartphone indestructible ? Mmm… pas loin

Je prendrai un Ice Cream Sandwich Go svp 

En 2011, Sony Ericsson proposait un smartphone capable de résister à tout (ou presque) : le Xperia Active. Vous vous rappelez probablement de ces vidéos dans lesquelles n’importe lequel de ses concurrents ne pouvaient résister à tant d’acharnement. En 2012, Sony propose son remplaçant : le Xperia Go. Plusieurs confrères se sont amusés à voir si les slogans disaient vrais : « conçu pour durer » ou encore un « téléphone tactile extra robuste ».

Pour cela, il va être plongé dans une piscine, dans de la bière, être utilisé avec un ballon de foot… et bien d’autres scénarios que vous n’oseriez faire à votre téléphone.

Il conserve donc les mêmes qualités que son prédécesseur en matière de robustesse et son écran peut-être utilisé même si les doigts sont mouillés. Il est certifié IP67 offrant une protection totale contre la poussière et les éclaboussures d’eau (effets de l’immersion jusqu’à 1 m). Bonne nouvelle, car ses caractéristiques techniques sont revues à la hausse pour associer efficacité et fluidité.

Il dispose ainsi d’un écran tactile Sony Mobile BRAVIA Engine de 3,5 pouces avec une définition de 480 x 320 pixels (soit une densité de pixels de 165 ppi). Son processeur est un double-coeur NovaThor U8500 cadencé à 1 GHz et accompagné d’une puce graphique Mali 400. Le tout dispose de 512 Mo de mémoire vive et de 8 Go de mémoire interne, dont 4 Go disponibles pour l’utilisateur. Cet espace peut être agrandi à l’aide de cartes microSD jusqu’à 32 Go.

Sa batterie a une capacité de 1305 mAh, lui offrant une autonomie en veille de 520 heures (en 2G), jusqu’à 5 heures 30 en communication (en 3G). En lecture de musiques, il est prévu pour offrir 45 heures en écoute ininterrompue. Ses dimensions sont réduites : 111 x 60.3 x 9.8 mm, pour un poids de 110g.

Malheureusement, il est encore sous Android 2.3 (Gingerbread) et Sony a confirmé sa mise à jour vers Android 4.0 (Ice Cream Sandwich).

Source : Xperia Blog