Le constructeur chinois Vkworld lance le Z3310, une copie du nouveau Nokia 3310. La marque pousse même le vice jusqu’à affirmer que le téléphone est mieux pour un prix largement inférieur.

Vkworld Z3310

Au Mobile World Congress, en février dernier, Nokia relançait son célèbre 3310. Nouveau look, nouvelles fonctionnalités, cette réédition n’a finalement que très peu de liens avec le modèle d’origine, mais cela suffit à créer le buzz et à pousser les marques chinoises à vouloir en faire des copies.

C’est le cas de Vkworld qui lance son Z3310 (le respect est mort jusque dans le nom du téléphone), dont l’apparence est très proche de celle du dumbphone finlandais. Pourtant, ce terminal asiatique a des arguments à faire valoir dans sa fiche technique, à commencer par un nombre de bandes de fréquences plus élevé puisqu’il supporte les bandes GSM 850, 900, 1800 et 1900 MHz alors que le new Nokia 3310 ne supporte que les 900 et 1800 MHz. Cela ne devrait pas réellement changer la donne en France, mais permettre d’utiliser le téléphone sur d’autres réseaux, notamment en Amérique du Nord.

Une fiche technique mieux pourvue

Mais ce n’est pas là la seule différence entre les deux téléphones. En effet, le Vkworld Z3310 se targue de posséder une batterie de 1450 mAh, contre 1200 pour le Nokia, deux fois plus de mémoire (32 Mo au lieu de 16) et une LED.

Cerise sur le gateau, le Vkworld Z3310 est proposé à partir de 19,99 dollars seulement alors qu’il faut compter plus de 80 euros en France pour se procurer le nouveau Nokia 3310. Pas sûr en revanche que vous puissiez jouer au Snake II pour ce prix, mais est-ce vraiment une grande perte ?

À lire sur FrAndroid : Prise en main du Nokia 3310 : une insulte à la nostalgie