Archos présentait au CES 2014 un ensemble d’objets connectés destinés à l’univers de la maison. Smart Home, articulé autour d’une tablette conçue par la marque française, s’appuie sur deux applications compagnons destinées à l’ardoise comme à un smartphone. Elles viennent de faire leur entrée sur le Play Store, avant même la commercialisation des objets qu’elles viendront seconder.

Archos Smart Home

La domotique fait partie des grands enjeux des fabricants d’électroniques. Certains sont spécialisés dans les accessoires, et le lancement d’objets connectés destinés à la maison s’inscrit dans la droite lignée de leur offre, comme Beewi, tandis qu’Archos créait un peu plus la surprise en janvier dernier. Au lieu de se lancer dans quelques objets épars, la marque spécialisée dans les smartphones et tablettes a présenté une tablette centralisant le contrôle de différents modules à éparpiller dans la maison – détecteurs de mouvement, prises de courant connectées, mini-caméras de surveillance… De quoi prendre le contrôle de la maison à distance et ne plus laisser la lumière allumée ni les fenêtres ouvertes.

Pour animer l’ensemble, deux applications Android sont nécessaires : la première vise la Smart Tablet d’Archos, soit le pilier de la famille connectée. Archos n’a pas encore détaillé l’ensemble de ses fonctionnalités, mais Smart Home Gateway, de son petit nom, vient d’apparaître sur le Play Store. N’en déplaise à ceux qui auraient souhaité l’installer sur leur tablette habituelle, elle n’est compatible qu’avec l’appareil de la marque. L’application indique les informations recueillies par chaque capteur qui lui est associé, et met également à profit le capteur d’humidité présent dans la tablette dans un élément « Météo » permettant de transformer l’appareil en station météo d’intérieur. On imagine, par la suite, la possibilité de poser des variateurs connectés sur un système de chauffage ou, pourquoi pas, un capteur météo extérieur à la manière de ce que propose Netatamo, même si pour l’heure, les accessoires Archos visent des usages plus simples.

Autre application désormais disponible sur le Play Store, Archos Home. Celle-ci est plutôt destinée au smartphone, voire à une autre tablette, et communique avec la centrale Archos Smart Home. Depuis un autre terminal Android, cette fois-ci quel qu’en soit le modèle ou la marque et dès Android 4.0 il sera possible d’accéder aux informations issues des capteurs, mais aussi de les programmer : par exemple, il sera possible de demander à une caméra connectée de prendre un certain nombre de photos dès qu’une porte d’entrée (elle-même équipée d’un capteur de mouvement) sera ouverte.

Dans les starting blocks

L’arrivée des applications Archos sur le Play Store témoigne de l’imminence de la sortie des appareils connectés qui l’entourent. La marque avait évoqué, au début de l’année, un lancement au deuxième trimestre 2014, qui démarrera dans près de trois semaines. Une fois n’est pas coutume dans le monde des nouvelles technologies, la firme pourrait avoir pris un peu d’avance, et proposer d’ici peu sa tablette Smart Home. Sauf changement, Archos nous avait indiqué un tarif de 199 euros pour une tablette accompagnée de six accessoires. Les autres éléments connectés seront de leur côté situés sous la barre des 50 euros pièce. Quand la tendance de la domotique à petit prix commence à s’installer, il s’agit de ne pas être le dernier arrivé pour Archos, dont le principal challenge réside dans la commercialisation d’une tablette de contrôle, quand d’autres marques préfèrent se contenter d’éléments connectés dont le contrôle ne nécessite qu’un smartphone standard. Et de consolider ses résultats financiers, quand l’année 2013 a été celle du retour à la croissance.