Rien qu’en France, ils sont plus d’un million à vapoter au quotidien, laissant les briquets et autres allumettes au placard. C’est sur cette vague que surfe Smokio, concepteur d’une cigarette électronique connectée, désormais compatible avec Android, en plus de l’être avec iOS.

Smokio

Les acteurs du monde des cigarettes connectées sont encore peu nombreux. S’adressant à un marché de niche – les fumeurs passés à la cigarette électronique et souhaitant suivre leur consommation sur leur smartphone – ils sont trois, pour les plus connus. En France, Smokio a lancé en début d’année son « eCig », facturée près de 80 euros dans sa formule de base. Autre startup française, MyVaps ne propose pas une cigarette connectée, mais un module à ajouter à n’importe quelle cigarette électronique afin de la connecter (le projet est en cours de financement participatif), ou encore le britannique Silversmoke, avec une cigarette complète, connectée elle aussi, misant sur le design, le tout pour 89 dollars.

Smokio

Smokio, arrivé tôt sur son marché, a bien évidemment fait parler de lui pour sa capacité à proposer un suivi des progrès du fumeur. Cependant, l’eCig n’était compatible qu’avec iOS et avec quelques très rares smartphones Android (Samsung en particulier), rendant son usage presque impossible dans le monde du Bugdroid. La société annonce toutefois aujourd’hui le lancement d’une application Android native, compatible avec la plupart des terminaux, pour peu qu’ils tournent sous Android 4.3 minimum – usage du Bluetooth LE oblige. L’équipe indique l’avoir testée sur les Galaxy S3, S4 et S5, Note 2 et Note 3, sur le Nexus 5 et sur les HTC One de série 2013, mais nous avons pu constater de notre côté sa compatibilité avec les derniers terminaux Sony, Huawei, LG ou encore Motorola, tous sous Android 4.4.

Côté usages, rien ne change : il s’agit d’aider le fumeur (ou futur ex-fumeur ?) à contrôler sa consommation quotidienne, chaque bouffée étant enregistrée dans l’application ad hoc. L’utilisateur peut également contrôler son oxygénation du sang, son « amélioration cardiaque » avec espérance de vie supplémentaire à la clé, sans oublier les traditionnelles options de synchronisation entre appareils. Notez toutefois que l’app utilise le GPS du smartphone pour fournir une carte de votre vapotage journalier (pourquoi pas !). L’app Smokio pour Android est gratuite et pèse 3 Mo.