Il n’est un secret pour personne qu’Asus travaille actuellement sur sa première montre connectée. Très probablement dotée de l’OS Android Wear, elle est qualifiée par le président de la firme de « produit héros« .

Moto 360

La Moto 360, en attendant sa sortie…

Interrogé par la presse lors d’un sommet économique organisé à Taïwan, Jonney Shih a répondu aux questions de la presse locale. Le dirigeant d’Asus a sans surprise été interrogé sur les intentions de la marque dans le monde des montres connectées. « Avec tant de points sur lesquels nous devons réfléchir, nous avons besoin de trouver les bons compromis pour fabriquer ce que nous appelons un « produit héros »« , a-t-il ainsi indiqué, montrant les espoirs que place la firme en son bracelet.

Pour le moment, on ignore à peu près tout de celle que l’on surnomme déjà Asus Robin, si ce n’est qu’elle devrait être dotée d’un écran AMOLED et coûter moins de 150 dollars. En revanche, Shih a montré, durant son entretien sa volonté de rivaliser avec un autre fabricant de montres connectées, Motorola. Il a en effet insisté sur son intention de faire de la montre connectée une alternative aux montres standard, « et c’est pourquoi le format importe« . On pense ici à la Moto 360, à laquelle Motorola destine un cadran rond la rapprochant de la montre-bijou que l’on connaît usuellement. Toutefois, la marque américaine souffre de ce choix : alors que Samsung et LG commencent à livrer leurs Gear Live et G Watch sous Android Wear, Motorola attendra le courant de l’été pour commercialiser sa montre. Il semblerait qu’entre l’intégration de certaines fonctionnalités (la charge par induction) et le choix d’un boitier rond, la conception de la Moto 360 soit moins aisée que prévu.

De son côté, Asus insiste sur la notion de compromis, tout en évoquant un fonctionnement vocal et la reconnaissance des gestes : quand on attend un prix dépassant de loin les 300 dollars chez Motorola, on peut espérer qu’Asus restera dans la fourchette de prix de ses concurrentes actuelles sous Android Wear, facturées 200 euros.