Hier, le CES Unveiled a ouvert ses portes à Paris, pour une journée de présentation de produits, et surtout d’auto-promotion de l’immense salon qui se déroulera au mois de janvier à Las Vegas. Sur les stands, on a toutefois pu découvrir, ou redécouvrir, quelques produits intéressants qui nous donnent déjà une tendance sur le marché des objets connectés en 2015. Et les bracelets connectés et moniteurs de sommeil sont toujours en vogue.

ces unveiled paris

Withings

La firme Withings avait évidemment son propre stand, et a une fois de plus présenté Withings Home et Withing Aura. Ce dernier se compose de deux objets : un capteur de sommeil et un produit de chevet. Le capteur de sommeil se place sous le matelas et capte l’ensemble des données physiologiques pertinentes pour le suivi du sommeil : mouvements corporels, rythme cardiaque et respiration. Le second étudie l’environnement : le niveau de bruit, la température et la lumière. Un procédé très scientifique axé sur le bien-être, et pas seulement des données à stocker dans le téléphone.

Withings

Mais le fabricant a également apporté son tracker d’activité, le Withings Activité, qui se présente comme une montre des plus classiques. Sauf qu’elle traque votre activité journalière et nocturne et fournit des données à l’application Health Mate. Le but selon Withings, c’était de faire un objet discret qui est véritablement une montre. Et comme aucune donnée ne s’affiche sur l’écran, sauf une jauge pour le nombre de pas, le pari est réussi.

Novitact

Le Feeltact, développé par Novitact, est un objet très curieux. Il se présente comme un bracelet connecté plutôt épais et très peu discret. Relié à votre smartphone par Bluetooth, il permet d’envoyer des messages pré-programmés, sous forme de vibrations, à tous les bracelets qui lui sont reliés. Cette communauté de bracelets s’organise autour d’une application, où l’on crée son propre réseau. Novitact vise des applications professionnelles, pour des secouristes par exemple, ou dans des environnements très bruyants.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Et pourquoi pas des usages pour les particuliers. Le bracelet pourra se baser sur une grande bibliothèque de signaux. Son problème : il faut un minimum mémoriser ces vibrations et leur signification pour réussir à se faire comprendre.

Sevenhugs

Sevenhugs propose lui aussi une solution destinée au sommeil. Avec pour cœur de cible la famille, le hugOne et les minihug (3 x 3 cm) permettent à des parents un peu soucieux des nuits de leurs enfants de pouvoir obtenir des informations sur l’état de leur sommeil, ou sur l’environnement de leur chambre. Il suffit de glisser un minihug sous un drap, et grâce à ses capteurs et aux algorithmes développés, l’objet pourra déterminer si la personne est endormie ou si l’air de la pièce doit être renouvelé.

HugOne

Mini Hugs

Durant la nuit, l’émission d’onde est coupée et ne s’active qu’en cas de réveil pour adresser une alerte. Les miniHugs fonctionnent avec des piles boutons standard, assurant une durée de vie de plus d’un an. Ces produits seront disponibles à l’achat à partir du 6 janvier 2015.

Prizm

On a également recroisé Prizm, ce drôle d’objet pyramidal qui s’occupe de mettre vos convives dans l’ambiance à votre place. Prizm utilise Deezer, Spotify ou Soundcloud comme source de musique et crée ses propres playlists en fonction de vos goûts. L’appareil enregistre le nombre de smartphones connectés dans la pièce, apprend de vos goûts, et se charge de proposer l’ambiance la plus idéale. Une soirée en amoureux et une grosse fête n’auront donc pas droit à la même ambiance, ni au même volume sonore. À terme, Prizm promet de se charger de la musique sans que vous n’ayez plus, ou presque, à interagir.

Prizm