Parrot avait déjà démontré son intérêt pour les plantes en lançant l’an dernier un outil dédié aux plantes, le Flower Power. Les mains plus ou moins vertes mais connectées pourront désormais s’appuyer sur deux accessoires destinés à leurs plantes, les Parrot Pot et H2O. De quoi ne plus jamais laisser mourir de soif d’innocentes plantes vertes.

Parrot Pot

Le H2O, un Flower Power 2.0

Le Flower Power permettait, si l’on résume, de fournir aux propriétaires de plantes les informations nécessaires à son entretien. Mais encore fallait-il qu’il prenne le temps d’écouter son accessoire, notamment lorsqu’il s’agissait d’arroser ses bien-aimées. Et lorsqu’il s’absentait, le problème de l’arrosage se posait toujours. C’est bien ce souci que propose de régler le Parrot H2O, une version très améliorée de la petite branche connectée.

On y retrouve les capteurs nécessaires à l’observation du taux d’humidité et d’engrais de la terre, celle de la luminosité ou encore de la température. À ce tracking de l’environnement de la plante s’ajoute désormais un outil actif et pourtant simple : de quoi arroser automatiquement la plante dans le pot de laquelle le H2O est inséré. Il est en effet possible de visser une simple bouteille en plastique à l’appareil, du moment qu’elle dispose d’un goulot standard et contient entre 0,5 et 2 litres d’eau. Le capteur d’humidité de la terre permet de réguler l’irrigation. Les vacanciers devraient comblés : il est possible de compter sur cet arrosage automatique pendant trois semaines.

parrot
parrot2
parrot3
Parrot H2O

Mieux qu’une jardinière, un pot de fleurs connecté

Le Parrot Pot va un peu plus loin que le H2O dans la mesure où, comme son nom l’indique, il sert également de contenant à la plante. Il dispose d’un réservoir de deux litres situé à l’intérieur de ses parois, d’un système d’irrigation à quatre becs et détermine tout seul, en fonction de la plante qu’il contient, l’irrigation nécessaire. Les capteurs du H2O sont également présents dans le pot et permettent à son propriétaires de consulter les statistiques de sa plante. Dommage tout de même que le Pot ne soit (pour le moment, on l’espère), décliné qu’en un seul format et en blanc.

parrot8
parrot6
Parrot Pot

Comme souvent chez Parrot, il faut pour le moment se contenter d’un strict minimum en ce qui concerne les disponibilités – courant 2015 – et le prix, encore inconnu. On imagine mal le H2O dépasser la centaine d’euros, dans la mesure où un Flower Power coûte actuellement 49 euros, mais le Pot devrait se montrer plus onéreux. Ces deux appareils ont quoi qu’il en soit les armes pour séduire les jardiniers connectés et technophiles, avec des designs particulièrement réussis et des options bien pensées. Il ne leur reste plus qu’à trouver des amateurs de plantes suffisamment fortunés et soucieux de ne pas assassiner trop vite leurs jolies plantes.