Les propriétaires d’un smartphone OnePlus One viennent tout juste de recevoir un email les invitant à répondre à un questionnaire. De quoi entrevoir les pistes auxquelles la marque songe pour l’année qui commence.

OnePlus

« Cela sera essentiel pour nos prochaines étapes dans l’amélioration de l’expérience OnePlus », indique la marque dans un email envoyé à ses clients. Et ce « cela », ce ne sont pas exactement les prochains smartphones que lancera OnePlus. La jeune marque chinoise, un an au compteur, travaille actuellement sur son OnePlus Two, appelé à sortir au troisième trimestre 2015, mais aussi à sa ROM maison basée sur Android, afin de remplacer CyanogenMod sur les marchés où la ROM pose problème. Ce ne sont pourtant pas les seuls objectifs de la firme pour l’année.

Au détour d’un questionnaire de satisfaction envoyé à ses clients, on découvre quelques questions – ou plutôt indices – autour de futurs objets de la marque. « Quel élément est le plus important pour vous lorsque vous choisissez un objet connecté (par exemple un tracker d’activités, une montre connectée, des lunettes connectées) ? », nous demande-t-on en fin de questionnaire. À ce sujet, le sondé se voit demander l’importance qu’il accorde à l’autonomie, au design, à la taille, à l’étanchéité et à la qualité des produits. OnePlus poursuit en interrogeant ses clients au sujet « d’objets connectés à plusieurs endroits du corps ». Aucun détail supplémentaire n’est mentionné : s’agit-il de vêtements connectés ? D’associer lunettes et montre connectées ? OnePlus termine en tout cas par quelques questions portant sur les objets connectés dans la maison. « Seriez-vous intéressés par l’achat de produits smart home OnePlus dans le futur ? », demande la marque. À voir la vogue actuelle des ampoules et autres prises électriques intelligentes, une incursion dans ce domaine n’aurait rien de surprenant.

OnePlus

Les rumeurs s’étaient déjà épanchées il y a quelques mois autour d’une éventuelle montre connectée signée OnePlus. La marque, qui pratique actuellement des prix particulièrement bas et dont on ne doute pas que les bénéfices sont encore maigres, devra passer par l’expansion de son catalogue pour assurer sa pérennité. Un smartphone haut de gamme et un probablement un peu plus onéreux que le One, mais aussi des objets connectés à bas prix devraient constituer une option efficace pour la marque.