Après plusieurs mois en difficultés financières, Pebble aurait finalement trouvé un acquéreur. Fitbit, le spécialiste du bracelet connecté, serait intéressé par la collection de brevets du fabricant de montre.

Fitbit Force

Fitbit Force

Alors que le marché des montres connectées dégringole, celui des bracelets de sport se porte plutôt bien. En septembre, IDC rapportait que FitBit restait le leader du marché avec 25,4% de parts de marché pour 5,7 millions de vente, une croissance d’environ 30% en un an. Pebble pendant ce temps chutait à 100 000 ventes alors qu’il avait fait deux fois mieux il y a un an.

On apprend du site The Information que FitBit serait sur le point de croquer Pebble. Il s’agirait d’une acquisition très intéressante, car les deux entreprises ont la même position d’indépendant sur leur marché respectif du bracelet et de la montre connectés. En effet, les deux sociétés proposent des produits différents du reste du marché qui ne se basent pas sur les solutions d’Apple ou de Google. Pebble en particulier est connu pour ses montres à écran e-ink à la fois compatibles avec Android et iOS mais n’utilisant pas Android Wear.

On sait depuis le début de l’année que Pebble faisait face à des problèmes financiers, après l’annonce du licenciement de 25 % des effectifs.

 

Un rachat pour les brevets

The Verge a pu confirmer que Fitbit était bien sur le point de racheter Pebble et met également en avant la raison pour laquelle Fitbit serait intéressé par cette acquisition. La société souhaiterait en réalité posséder les technologies, les brevets donc, de Pebble.

On imagine que FitBit est particulièrement intéressé par l’utilisation de l’écran E-Ink par Pebble, une technologie également utilisée par Fitbit sur certains produits. La marque serait également intéressée par le système d’exploitation développé par Pebble pour sa Pebble Time.

D’après The Information, le rachat serait d’un petit montant et ferait suite à une longue recherche d’un acquéreur par Pebble.

 

L’avenir incertain des produits Pebble

Si FitBit souhaite réellement acquérir Pebble pour sa technologie, cela semble être un mauvais signe pour l’avenir des produits Pebble. En effet, Fitbit pourrait stopper tout investissement dans la recherche et le développement, ce qui annulerait l’éventuelle annonce d’une Pebble Time 3.

On ne sait pas encore quand le deal sera signé ou officialisé par les deux entreprises, mais il semble y avoir peu de doute sur l’avenir de Pebble.

 

À lire sur FrAndroid : 10 bracelets connectés à s’offrir pour Noël