Le portefeuille, cet anachronisme ! À l’heure du smartphone à tout faire et du tout dématérialisé, une startup corse espère remplacer nos cartes de paiement, nos clés et nos badges par… une bague « intelligente ».

Icare Technologies exposait mardi au CES Unveiled Paris les dernières évolutions de son « anneau révolutionnaire », initialement dévoilé au CES 2017 et désormais baptisé Aeklys.

Il s’agit d’une bague intégrant les technologies sans contact NFC et RFID. Une application sur smartphone permettra d’y charger jusqu’à 28 fonctionnalités, parmi lesquelles des fonctions carte de paiement, clé de voiture, clé de domicile, carte de fidélité ou badge d’identification. « Cette technologie permettra à terme de remplacer l’ensemble de notre porte-monnaie, » indique le communiqué.

La société vante la sécurité de son appareil, qui reconnaitrait le porteur, ne s’activerait qu’avec un geste spécifique et se désactiverait instantanément au retrait.

Mystère et buzzwords

Mais interrogés par nos soins, les représentants d’Icare Technologies refusent d’expliquer comment fonctionnent ces mesures de sécurité. À ce stade, il faudrait seulement les croire sur parole. Tôt ou tard, ils devront pourtant révéler à leurs clients, et donc rendre public, le geste d’activation si secret. Les entreprises qui font preuve de transparence sont plus rassurantes…

Le dossier de presse d’Icare Technologies multiplie les buzzwords comme « révolution », « bijou technologique », sans jamais les justifier précisément.

Un marché d’avenir ?

L’idée d’une bague n’en demeure pas moins plaisante, puisqu’elle évite de sortir quoi que ce soit de ses poches. Notons que des montres connectées remplissent déjà certaines de ces fonctions, à commencer par l’Apple Watch, avec Apple Pay. Espérons néanmoins que la concurrence s’intensifiera, avec un acteur américain tel que Kerv, et que cette nouvelle catégorie de produit se développera.

Icare Technologies prévoit un lancement en mars 2018. La bague Aeklys sera dans un premier temps commercialisée exclusivement par des banques.