L’on connaît indéniablement Runtastic pour son application de suivi d’activité, et un peu moins pour ses produits dérivés, comme son brassard pour sportifs. On le découvre aujourd’hui sous la forme d’un constructeur, puisqu’il vient d’officialiser son premier bracelet connecté, le Runtastic Orbit, dont les qualités semblent appréciables.

Runtastic

Aujourd’hui, il existe pléthore de bracelets connectés dont on ne saurait vous dresser la liste de mémoire. Mais Runtastic, dont l’application éponyme se passe désormais de présentation, n’en faisait pas partie jusqu’à aujourd’hui. La firme américaine présente aujourd’hui son propre bracelet aux fonctionnalités complètes. Compatible avec les terminaux Android et iOS sur lesquels il faudra (ce n’est pas indispensable) installer l’application Runtastic Me, l’Orbit fonctionne comme un tracker d’activité complet : il suit les mouvements du quotidien, les activités sportives et surveille le sommeil. Sur ce panel finalement classique, quelques éléments sont toutefois notables.

Parlons étanchéité : l’Orbit fait mieux que la plupart de ses concurrents, qui ne sont pas faits pour plonger, puisqu’il est étanche jusqu’à 100 mètres. Il dispose également d’un vibreur qui pourra être utilisé pour réveiller son porteur (à l’heure à laquelle son alarme aura été définie), sachant que le bracelet se charge de surveiller ses cycles de sommeil. En ce sens, il se rapproche d’un bracelet Jawbone Up, pour ne citer que lui. Pour le reste, c’est du classique : le bracelet indiquera le nombre de pas réalisés, les calories brûlées, le temps de sommeil, le tout selon des objectifs définis par chacun. Le vibreur pourra indiquer à l’utilisateur s’il a atteint son but dans la journée.

Runtastic ne précise pas l’autonomie que l’on peut attendre de son bracelet, mais dans la mesure où il inclut un écran OLED indiquant à son propriétaire son nombre de pas, et sachant qu’il se charge en USB, on peut s’attendre à moins d’une semaine sans passer par la case chargeur. Notez que le bracelet, à l’instar d’un Sony SmartBand, se présente comme un module à intégrer dans un bracelet caoutchouté. Dans le pack facturé 119,99 euros, Runtastic a placé deux bracelets (un noir et un bleu), un clip pour ceinture noir, ce qui laissera toute liberté à ceux qui restent dubitatifs face à son design, de le dissimuler. Le tout se positionne dans la moyenne tarifaire des autres bracelets du genre, et sera livré à partir du 11 août prochain.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid