Désormais présent dans le domaine de l’éclairage connecté ou du tracking du sommeil, Misfit continue à développer sa gamme de bracelets connectés, avec un nouveau Flash Link.

Misfit Flash Link

Sorti en novembre 2014, le Misfit Flash n’est plus tout à fait seul. Présenté dans un flou certain par la marque américaine, le nouveau Misfit Flash Link n’est en réalité pas si nouveau : il ne s’agit ni plus ni moins que d’un Flash standard, mais uniquement fourni avec un clip à accrocher à la ceinture ou à une chaussure, toujours en plastique gris. La pastille fonctionnant comme un tracker d’activités, elle, ne varie pas d’un iota et se décline en noir, blanc, bleu et rouge, au prix de 25 euros sur son site. C’est donc une dizaine d’euros de moins qu’un Flash classique initialement facturé 50 euros, soit le prix auquel Misfit semble évaluer son bracelet habituellement fourni avec l’appareil. Un tel positionnement apparaît comme un bon moyen d’écouler facilement un Flash dont on est désormais en droit de douter du succès, et qui avait peiné à nous convaincre à sa sortie.

Le fonctionnement du Flash Link est identique à celui du Flash. La pastille s’illumine donc d’une à douze petites LED en cas de clic, pour matérialiser soit l’heure, soit le pourcentage de l’objectif d’activité réalisé lors de la consultation. Le tout est alimenté par une pile bouton et se connecte avec un smartphone Android sous une version au moins 4.3, ainsi qu’à des iDevice tournant a minima sous iOS 6.13.

Une fonction télécommande Bluetooth

Si l’application Misfit qui l’accompagne n’a pas changé – elle surveille l’activité physique et le sommeil, la sortie du Flash Link s’accompagne d’une application éponyme. L’app Misfit Link permet ainsi d’utiliser les Flash et Flash Link comme des télécommandes Bluetooth, notamment pour déclencher l’appareil photo du téléphone, pour contrôler la musique diffusée via Spotify (ou Pandora, pour ceux qui l’utilisent) ou encore changer de slide pendant une présentation PowerPoint. IFTTT sera prochainement intégré à l’application, application qui d’ailleurs ne sortira que courant août sur Android. Sa version iOS s’en réserve en effet la primeur, puisque Misfit Link est disponible sur l’App Store dès ce jour. Si sympathique soit-elle, pas sûr toutefois qu’elle parvienne à faire oublier une concurrence de plus en plus présente sur le segment des petits prix, qu’il s’agisse du Jawbone Up Move ou du Xiaomi Mi Band.