Présent au salon de l’IFA, Fitbit a profité de l’évènement pour présenter ses produits aux badauds et aux membres de la presse qui ne connaissent pas encore les objets. Et si l’on attendait la découverte de nouveaux bracelets, il faudra se contenter de l’annonce de la commercialisation prochaine de nouveaux coloris pour les Charge HR et Surge.

20150904_102512

De la couleur

Chez Fitbit, le menu est plutôt léger pour ce salon de l’IFA. On espérait croiser un nouveau bracelet connecté, mais il faudra donc se contenter de nouveaux coloris pour les deux appareils les plus cotés du catalogue de la marque. La firme annonce en effet que son Fitbit Charge HR va se décliner en bleu à la mi-septembre, et en orange à la mi-octobre. De son côté, le Fitbit Surge va se commercialiser dans les mêmes tons, mais il faudra par contre attendre la mi-novembre. Rien de fou, mais c’est au moins l’occasion pour la firme de remettre en avant ses produits phares.

20150904_102546

Léger enrichissement logiciel

On n’avait pas vu passer l’info, mais Fitbit a tenu à nous présenter une nouvelle fonctionnalité de son logiciel. Depuis une mise à jour récente, pas encore déployée lorsque nous avons testé le Charge HR, il est possible de se prendre en photo après une activité, et d’uploader la chose directement sur les réseaux sociaux, avec l’intégration de données telles que le nombre de kilomètres parcourus, le nombre de pas effectués, ou la fréquence cardiaque moyenne pendant l’effort. De quoi jouer sur l’effet de communauté.

20150904_103036(0)

Un marché français conquis

On connaissait quelques chiffres de Fitbit, qui se porte extrêmement bien à l’international, la firme étant récemment entrée en bourse à New York. Ce que l’on connaissait moins, c’est sa réussite française. Le constructeur annonce une part de marché de 50 % dans le domaine des bracelets fitness dans l’Hexagone. Une majorité absolue qu’il explique devoir « à la qualité de sa gamme de produits ».