C’est le 21 octobre dernier que Fossil, la marque américaine, a dévoilé sa première montre fonctionnant sous Android Wear. Un appareil qui possède d’ailleurs plusieurs particularités. D’abord, c’est une des rares montres connectées à être lancées par une marque qui n’a pas l’habitude de proposer des produits high-tech, et c’est aussi une des seules qui fonctionnent avec une puce Intel Atom, en plus de la Tag Heuer Connected Watch. Et la Fossil Q Founder nous est parvenue à la rédaction, tout comme le bracelet connecté Fossil Q Dreamer. Images.

DSC07683

 

Fossil Q Founder

Côté fiche technique, la montre s’équipe d’un écran de 1,5 pouce (360 x 320 pixels), d’un processeur Intel Atom, et d’une batterie de 400 mAh. Nos premières impressions sont d’ailleurs assez mitigées, la montre étant véritablement énorme avec 46 mm de diamètre et 13 mm d’épaisseur dans un boîtier qui pèse 72 grammes.

 

Fossil Q Dreamer

Le Fossil Q Dreamer est un bracelet tracker d’activité bien moins massif que la montre, et qui nous parait du coup bien plus élégant avec un bracelet en cuir fin et un module en métal contenant les capteurs. Le boîtier mesure 18 mm de longueur pour 10 mm d’épaisseur, pèse 28 grammes, est certifié IP67 et embarque une batterie de 27 mAh promettant une autonomie de 7 jours.

 

En photos

Et avant que nous testions ces deux produits à mettre au poignet, voici une galerie photo de la Fossil Q Founder et la Fossil Q Dreamer :