Misfit, comme bien d’autres marques spécialisées dans les objets connectés, profite de ce CES 2016 pour montrer son savoir-faire. Outre ses nouveautés, elle y expose des produits récemment lancés aux États-Unis, et que nous n’avions pas eu l’occasion de voir jusqu’alors.

misfit-shine-2

Misfit, bien connu par les amateurs de trackers d’activités, est essentiellement présent en France par le biais de son Shine et de son Flash, la version plus basique de son bracelet connectée. La firme américaine, récemment rachetée par le groupe Fossil – lui aussi présent sur le segment des objets connectés – a profité du CES pour dévoiler son nouveau produit, le Misfit Ray. Avant de nous y pencher, retour sur ses deux dernières nouveautés, qui n’ont pas encore traversé l’Atlantique.

La première est évidemment le Misfit Shine 2, évolution naturelle du premier Shine. Pour rappel, ce dernier se présentait comme un bracelet connecté dont l’intelligence se situait dans un petit boitier métallique rond, et animé par une pile bouton. Pour sa deuxième version, non seulement son application s’est améliorée, mais le bracelet est désormais doté de LED colorées permettant d’indiquer différents types d’informations, et s’offre un vibreur. Ce dernier peut donc réveiller le porteur du Shine 2 ou l’alerter lorsqu’il est resté trop longtemps sédentaire. Il est également censé être plus précis en termes de réactions au clic, et, naturellement, dans le tracking d’activités. On remarque en revanche que le boîtier, si petit soit-il, est désormais un peu plus grand que son prédécesseur de quelques millimètres. Il n’en reste pas moins l’un des appareils les plus compacts du marché. Pour l’heure, il n’est commercialisé qu’aux États-Unis, à un prix fixé à 100 dollars, mais on ne désespère pas de le voir faire son entrée en France autour de 100 euros.

misfit-flash-link

Autre produit, autre budget. Le Misfit Flash Link, dévoilé l’été dernier aux USA, est certainement le produit le moins onéreux de la marque. Actuellement facturé autour des 20 dollars, il se présente comme un Misfit Flash, mais intégré à une petite pince à accrocher à la ceinture ou à une chaussure, par exemple. Le tracker se charge de surveiller l’activité de son porteur, mais surtout, il se comporte comme un bouton permettant de contrôler des appareils compatibles, et reconnaissant plusieurs types de pression : le thermostat Nest, l’ampoule Misfit Bolt ou la télécommande Logitech Harmony. Un seul regret : pour l’heure, ce Flash Link est réservé à iOS. Espérons qu’il sorte un jour dans nos contrées, et s’ouvre aux OS concurrents.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid