Sur son petit stand du MWC 2016, Garmin avait bien quelques produits à montrer : les Vivoactive HR et Vivofit 3. Deux produits connectés bien différents, mais qui sont malheureusement restés bien solidement attachés à leurs socles, et il faudra donc patienter un peu avant de tester s’ils sont assortis à nos poignets.

DSC06552

Vivoactive HR

La Vivoactive HR n’est autre qu’une montre connectée aux fonctions sportives. Et on ne peut pas dire qu’elle fait dans la discrétion, avec son gros écran rectangulaire, et son bracelet imposant en caoutchouc. Qu’importe, elle n’est clairement pas faite pour être portée à la ville, et Garmin ne s’en cache pas.

DSC06553

En dessous de l’écran, on retrouve deux boutons qui permettent de naviguer d’un écran à l’autre, mais il est aussi possible de le faire de manière tactile. La montre embarque également un capteur de rythme cardiaque, une puce GPS, et une batterie censée permettre 8 journées d’utilisation. La montre est capable de vos suivre différentes activités (vélo, nage, course…), d’afficher les notifications en provenance de votre smartphone, et il faudra débourser 269 euros pour mettre la main dessus.

DSC06550

Difficile de savoir si cette montre rencontrera le succès escompté, d’autres produits de Garmin étant à peu près similaires en termes de fonctionnalités, et plus élégants.

 

Vivofit 3

Quant au Vivofit 3, il s’agit d’un tracker d’activités assez classique, sous forme de bracelet connecté donc, et équipé d’un tout petit écran. Et comme il parait difficile d’y faire glisser nos doigts, il intègre un bouton sur le dessous, sur lequel on appuie pour changer de page sur l’interface. En fait, il ne s’agit même pas vraiment d’un bracelet connecté puisque c’est un module qu’on intègre à un bracelet. Et l’avantage, c’est qu’il sera possible d’en changer le look au bon vouloir de l’utilisateur.

DSC06545

Moins élaboré que le Vivoactive HR, le Vivofit 3 est en mesure de compter les pas et détecter les activités effectuées, mais n’embarque pas de capteur de fréquence cardiaque. À la place, Garmin nous gâte en autonomie et annonce que la pile du module peut durer jusqu’à un an.

DSC06547

Pour mettre la main sur ce produit qui est également étanche, il faudra compter 119 euros.