Jawbone, le spécialiste du bracelet fitness, serait toujours en difficultés financières, et que les stocks de la firme sont pratiquement épuisés. La marque serait aussi dans l’incapacité de payer certains collaborateurs.

Capture d’écran 2016-09-26 à 10.44.04

Il y a quelques mois, en mai pour être précis, les médias américains rapportaient de mauvaises nouvelles pour Jawbone. On expliquait à l’époque que le spécialiste de l’audio et des trackers d’activités aurait à ce moment décidé de « stopper la production de bracelets connectés UP, et aurait même revendu ses stocks à un revendeur tiers »ne signifiant pas l’arrêt de la commercialisation des UP 2, UP3 ou UP4, mais simplement que la marque n’en est plus responsable.

 

Les stocks au plus bas

Aujourd’hui, ces informations préliminaires semblent se confirmer. D’après Business Insider, une source proche de Jawbone a indiqué qu’il n’y avait pratiquement plus d’inventaire chez le constructeur et qu’il est à court d’options pour générer des revenus. La compagnie a réagi en indiquant avoir vendu une partie des stocks à un revendeur néo-zélandais. Concernant les difficultés financières supposées de la marque, les représentants indiquent qu’il n’y a, pour le moment, pas de projet de vente de la société.

 

Un avenir incertain

Les rumeurs de difficultés financières de Jawbone sont accentuées par de nouvelles informations à propos de difficultés de paiement auprès de NexRep, un client de Jawbone. D’après des e-mails internes récupérés par Business Insider, Jawbone n’est « pas en mesure de payer pour des services passés, et leur capacité à payer à l’avenir est incertain à ce stade ». Il faut dire que Jawbone peine à concurrencer le leader du marché, Fitbit et s’est récemment fait distancer par Xiaomi, Apple et Garmin.