Article sponsorisé par iFit

De Bodysens à Movea, en passant par Ubak, Withings ou encore Rossignol, les spécialistes des objets connectés ont pris un bel élan afin d’équiper les sportifs de haut niveau.

Le sport 2.0

Les objets connectés collectent et analysent des informations individuelles. Ils permettent de mesurer les performances et le potentiel de chaque sportif, d’identifier les gestes techniques à privilégier, les améliorations à entreprendre ou encore les erreurs à éviter. L’objectif de l’analyse prédictive est donc tout simplement de booster les chances de sortir vainqueur, d’étudier les risques auxquels les sportifs sont exposés et d’anticiper les éventuelles blessures.

Quels sont les impacts concrets ?

Il ne faut pas négliger le fait que l’Hexagone est un lieu de rencontre privilégié à l’échelle internationale et pour de multiples disciplines. En outre, il y a les amateurs qui vouent un intérêt croissant aux coach virtuels qui leur permettent d’optimiser leurs performances. De leur côté, les médias préfèrent désormais se fier à des analyses concrètes afin d’offrir un contenu pertinent et particulièrement riche au public. Tous ces éléments se conjuguent, offrant un essor certain à l’internet des objets.

Qui sont les acteurs de cette évolution ?

Les fabricants ne sont pas les seuls à investir dans ce marché qui a le vent en poupe. Dans le cas d’IBM, 3 millions d’euros ont été injectés dans un projet relatif à l’internet des objets, bien que ses activités s’articulent habituellement autour d’autres secteurs. Il faut bien reconnaître qu’une collaboration entre des géants de secteurs complémentaires ne peut qu’être bénéfique à l’univers du sport.

Les utilisateurs sont-ils enclins à partager leurs données personnelles ?

La sécurité des données a toujours été un sujet sensible. Grâce au Cloud qui offre un niveau de protection élevée aux data qui y sont stockées, le nombre d’utilisateurs d’objets connectés connaît une évolution à la hausse. Par ailleurs, chacun est libre de conserver ses données ou de les partager avec les personnes de son choix.

Zoom sur quelques innovations

La montre, la balance, le bracelet… ce sont des objets connectés déjà très répandus. A l’occasion du tournoi Roland-Garros de 2013, Babolat avait intégré des capteurs dans la raquette de Raphaël Nadal, histoire de mieux enregistrer ses mouvements. Ubak a pensé à un gilet de sauvetage avec système de géolocalisation pour limiter les risques en cas d’avalanche. En collaboration avec Reebok, MC10 mis des capteurs au point afin d’éviter les traumatismes crâniens chez les sportifs de l’extrême. La liste est longue mais on peut affirmer que les objets connectés et le sport font décidément bon ménage.

Cet article a été réalisé en collaboration avec iFit. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.