LG ne chercherait-il pas à être calife à la place du calife ? Alors que Motorola s’apprête – depuis très longtemps – à commercialiser la Moto 360 et son fameux écran circulaire, le constructeur va finir par se faire devancer par son homologue coréen. LG a maintenant dévoilé cette G Watch R, qui va elle aussi se doter d’un écran rond (en plastique), la faisant alors ressembler un peu plus à un bijou, ce qui ravira certainement de nombreux consommateurs.

android 2014-08-29 à 14.28.35

LG l’a bien compris, la guerre des montres est déclarée, mais elle ne sera pas simple à gagner. C’est certainement pour cela que le constructeur a eu tôt fait de lancer deux formats de montres. Il peut ainsi répondre à des exigences diverses de la part des utilisateurs, tout le monde ne désirant pas forcément un appareil qui ressemble à la Moto 360, mais beaucoup quand même ! Les commentaires des lecteurs lors de nos différents tests sont là pour en attester : le goût est une science bien peu exacte. Cette offensive de LG s’inscrit d’ailleurs dans sa nouvelle ligne directrice, consistant à proposer de multiples variantes de ses appareils. C’était le cas avec le LG G3, ce sera aussi le cas avec la G Watch.

Il faut dire aussi que Motorola a mis la charrue avant les bœufs, et que nous sommes encore dans l’attente de la commercialisation de la Moto 360. Il s’agissait pourtant de la première montre Android Wear a être annoncée, mais aucune date de commercialisation n’a encore filtré. Avec ce retard, Motorola laisse la porte grande ouverte à un marché qui risque d’être prometteur : ceux qui veulent une montre connectée, oui, mais une ronde. LG se placerait donc en pôle position d’une course où le rythme d’escargot imprégné par le grandissime favori pourrait bien faire fuir les moins patients. Dommage.

Laisser du temps… à la concurrence

Une des hypothèses les plus crédibles quant au retard affiché par la Moto 360, c’est une volonté de Google, conscient de la force du produit, de ne pas compromettre les chances des outsiders. Avec une Moto 360 trop vite lancée sur le marché, les montres de LG ou Samsung risqueraient de ne plus se vendre alors que la demande est déjà bien faible dans ce domaine, bien qu’elle soit en augmentation. D’autant que d’autres fabricants, comme c’est le cas d’Asus, s’apprêtent à dévoiler leurs propres produits (chez Asus, la ZenWatch).

Asus ZenWatch

Cette stratégie, si elle existe vraiment, pourrait bien être la plus habile. La Moto 360 jouit déjà d’une aura importante, certainement boostée par les déceptions relatives que sont les G Watch et Gear Live. Attendue comme le véritable fleuron d’Android Wear, sa réputation est construite, tout comme l’attente autour du produit, et c’est aussi grâce/à cause de nous, les médias.

Il faut convenir que ce que nous a laissé entrevoir la LG G Watch R ne fait pas véritablement fantasmer. On y trouvera un écran P-OLED certes, mais en plastique et une construction générale de toute façon entièrement en plastique. Bref, une Ice Watch sous Android Wear, en somme. Mais en plus cher aussi. LG pourrait bien commercialiser cette montre à près de 300 euros, et cela fait cher l’écran rond. À ce prix-là, la Moto 360 se paierait encore le luxe de garder son leadership dans les esprits, elle que l’on attend toute de métal vêtue.

Rien ne sert de courir ?

Si Motorola vacille mais ne craint pas de tomber, la firme aurait quand même tout intérêt à accélérer la cadence, au risque de se saborder toute seule. On a déjà vu l’exemple de produits, annoncés bien en amont de leur officialisation, et qui souffrent parfois de l’empressement du public. On se souvient évidemment de OnePlus, vantant les mérites de son smartphone très tôt dans l’année, et ne le proposant qu’au compte-gouttes ensuite. Le retour de bâton ne s’était alors pas fait attendre, malgré la bonne tenue du terminal. Si le contexte et le marché ne sont pas le même, il faut au moins veiller à ce que la concurrence ne joue pas deux coups alors que le favori n’a pas encore déplacé son premier pion.

Au final, cette histoire n’est pas sans nous rappeler celle de La Fontaine mettant en scène un lièvre et une tortue. Et si l’on doit ici parier sur le gagnant, on se fiera les yeux fermés à la fin de la fable originale, donnant Motorola gagnant.