Avec la nouvelle mise à jour d’Android Wear, Google a apporté le support du Wi-Fi pour les montres compatibles. Malheureusement, si la plupart des montres disposent d’une puce Wi-Fi, ce n’est pas le cas pour les antennes. Et pas d’antennes, pas de Wi-Fi !

field trip android wear

Le site Phandroid.com a contacté les différents constructeurs de montres sous Android Wear pour savoir si, oui ou non, leurs appareils supportaient le Wi-Fi. La plupart des montres sous Android Wear utilisent le Snapdragon 400 de Qualcomm qui intègre une puce Wi-Fi directement dans le SoC. On aurait donc pu penser que toutes les montres équipées de ce SoC supportaient le Wi-Fi, tout fraîchement apporté par Google via une mise à jour d’Android Wear. C’était sans compter sur l’absence d’antennes Wi-Fi dans la majorité des montres.

En effet, les LG G Watch, G Watch R et l’Asus ZenWatch ne pourront pas se connecter à un réseau Wi-Fi avec la nouvelle mouture d’Android Wear. Elles devront se contenter du Bluetooth à cause de l’absence d’antennes dédiées au signal Wi-Fi. En revanche, la Moto 360 de Motorola et Sony SmartWatch 3 supportent bien le Wi-Fi. Le cas de la Samsung Gear Live n’est pas encore très clair puisque Samsung n’a pas répondu mais on sait, via le site iFixit, que la montre contient bien une antenne Wi-Fi.

Samsung Wi-Fi

L’antenne Wi-Fi de la Gear Live

On peut donc se demander pourquoi la LG G Watch ne dispose pas d’antennes Wi-Fi alors qu’elle est sortie en même temps que la Moto 360. Les plans de Google en la matière ne devaient pas être très clairs à l’époque et c’est sûrement l’intégration du Wi-Fi dans l’Apple Watch qui a précipité son support sous Android Wear, même si Google devait avoir l’idée dans les cartons. On voit ici les inconvénients d’un ecosystème éclaté avec des constructeurs qui ne sont pas forcément au courant des plans de Google.