Haier est comme tous les ans présent au Mobile World Congress, où il a dévoilé ses derniers smartphones. Mais pas seulement, puisque la marque chinoise a également apporté avec elle sa première montre sous Android, mais pas Android Wear, la Haier Watch.

HaierWatch-Acier

Jusqu’ici, Haier nous avait plutôt servi des montres au design peu attrayant, essentiellement destinées aux enfants ou aux seniors. C’est une tout autre approche qu’il dévoile ici, avec sa toute première montre sous Android Wear, la Haier Watch. Au moins peut-on lui reconnaître la clarté de son nom, contrairement aux smartphones de la firme chinoise.

Et termes strictement esthétiques, cette Haier Watch est un mélange de Samsung Gear S2, avec un boîtier s’étendant légèrement sur le bracelet, et de Huawei Watch, notamment avec ses différents bracelets, dont un en maille milanaise. La montre dispose d’un boîtier rond abritant un écran de 1,4 pouce (42 mm, comme la plupart des montres connectées de grande taille), et conçu en acier inoxydable. Il nous faudra vérifier si cet écran de 400 x 400 pixels est légèrement recouvert par le boîtier, ce qui peut amoindrir le confort d’utilisation.

HaierWatch-Pink-Gold

L’intégration de haut-parleurs, mais sans Android Wear

Plus que son design, l’OS de cette Huawei Watch est particulièrement intrigant. Car la firme a opté non pas pour Android Wear ou une plateforme propriétaire, mais pour Android. Il faudra donc vérifier l’intégration du système d’exploitation dans un si petit écran. Eais surtout, elle communique sur l’intégration d’un haut-parleur dans son appareil, qui permet donc de prendre des appels.

À cela s’ajoute un capteur de rythme cardiaque et les classiques fonctions de tracking d’activités, du Bluetooth 4.0, une certification IP56 (résistance aux projections d’eau) et un espace de stockage de 8 Go. Haier ne communique pas sur le SoC intégré à sa montre, mais il faut noter l’absence de puce NFC dans la montre. On en saura plus d’ici le mois d’avril, où la montre sera commercialisée, probablement autour des 200 euros.